6 ARTISTES POUR UN BON AIR DE BON SON

Le Bon Air, ça commence dès demain et cette année c’est une quarantaine d’artistes qui sont programmés à la Friche de la Belle de Mai. On fait confiance à une organisation qui a su le mériter depuis quelques années pour s’attendre à de la qualité mais ça reste peut-être un peu chaud à naviguer. C’est pourquoi parmi tous ces artistes, on va essayer de tracer un fil rouge de l’identité du rendez-vous numéro un de la révolution électronique marseillaise. Et quelle meilleure manière qu’avec une petite playlist.

 Boys Noize  c’est probablement l’artiste qui séparera le hipster amateur de l’amateur aguerri de musique électronique. Parce qu’apparemment pour certains d’entre nous, avoir du succès et des titres connus du grand public c’est mal, mais on parle quand même d’un des artistes les plus influents de la scène électronique et de toute son histoire. C’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de voir ce genre de mec alors on ne pouvait pas ne pas en parler. Aussi, on te respecte trop pour faire sa biographie on va juste poser ça là histoire de dire.

Le collectif D-Mood est un peu à l’image de ce festival : Marseillais, pointu, qualitatif, et qui n’a pas peur de se frotter les épaules avec les plus grands artistes de la musique électronique actuelle. Le collectif nous fait en effet danser depuis quelques années on les a souvent vu passer au baby club, au chapiteau et on a rarement vu le dance floor vide, et c’est pas ce weekend que ça risque de commencer

Peach

On a le sentiment que c’est le genre d’artiste qu’on sera heureux d’avoir vu dans un cadre pareil d’ici quelques années quand les places pour Peach coûteront un bras et demi et partiront en deux minutes. C’est dire si on voit un futur rayonnant à cette Dj qui nous fait kiffer assez régulièrement avec ses mix au Boiler Room.

Shlagga

Membre du Metaphore Collectif dont il est l’un des fondateurs, il passe le reste de son temps au conservatoire à étudier la musique électro acoustique. Beaucoup d’entre nous le connaissent assez bien pour ses mix incroyable dans le lieu dont on ne dira pas le nom ni l’adresse *clin d’œil*. Il joue dimanche et pour le coup, c’est de la pure musique électronique marseillaise et ça fait du bien de le dire.

Jennifer Cardini

15 ans d’une carrière incroyable qui ne semble pas encore avoir atteint son paroxysme : Jennifer Cardini est plus que jamais au top. Bookée dans les meilleures adresses et dans les meilleurs festoches du monde, elle n’oublie jamais de faire transpirer et à l’occasion de militer. Toujours beaucoup de respect et beaucoup de plaisir.

The Pilotwings

Un live, un vrai, avec un duo qui a visiblement décidé de prendre tout ce qu’il y avait de bon dans les années 90 et d’en faire un concentré aussi rafraichissant qu’un Pago Fraise avec des glaçons en sortie d’after. Des jeux vidéos au couleurs acidulées, rien n’est raté et on ne ratera pas non plus.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>