ART GAMES DEMO : ARTS NUMERIQUES ET SOIRÉE FONT BON MÉNAGE

Art Games Démo, de quoi tu me parles ? C’est le nouveau concept de soirée, fraîchement débarqué sur Marseille, imaginé et proposé par deux nanas en la personne d’Isabelle Arvers et Chloé Desmoineaux. Un projet qui fait se rencontrer la culture du numérique avec l’univers de la fête. La Nuit Magazine a souhaité mettre un coup de projecteur sur la proposition innovante de ce duo, qui va venir désaxer tes soirées.

Avec Art Games Demo, Isabelle et Chloé, les cerveaux de ce projet, ont voulu créer un lieu de rencontre autour du numérique et des jeux vidéo en particulier. Réunir des gens dans un cadre festif et dans des lieux qui ne s’y prêtent pas forcément à la base, c’est l’objectif recherché. «  L’idée c’est aussi de permettre aux gens de dialoguer autour de leurs projets et de se créer un réseau  » nous dit Isabelle. Artistes émergents ou confirmés, locaux comme internationaux, tout le monde est convié. Des appels à participation seront d’ailleurs lancés avant chaque évènement. Donc si toi qui nous lit, t’as envie de présenter un projet qui te tient à cœur, c’est l’occasion rêvée.

Au programme des festivités  : vidéos, machinima («  machiquoi  ?  » machinima  : films crées à partir de jeux vidéo) et jeux en 3D, mais aussi réalité virtuelle. Tu l’auras compris, on va pas te parler chiffon. On était au lancement, c’était le samedi 25 février, au VV, sous les voûtes de la Major. on te fait le débrief, pour que tu puisses y aller en toute tranquillité.

© Myriam Boyer
© Myriam Boyer
Un lieu de rencontre ouvert à tous

Le coup d’envoi était fixé à 20h, c’est donc logiquement vers 22h qu’on décide de prendre le chemin de la Major. A l’approche, on discerne une foule d’autochtones, bière à la main et clope au bec en train de discuter sur les marches faisant face à la Voute Virgo. Le succès semble être de mise pour ce premier évènement. Ni une, ni deux, on pénètre dans l’antre de la Voute. C’est tout naturellement qu’on se dirige vers le bar, en mode pilote automatique, pour s’abreuver. On s’arrête en chemin pour observer les lieux. Sur la droite, une toile dressée contre le mur, sur laquelle sont projetées en continu des vidéos diverses. Ici c’est pas comme au ciné, si tu passes devant le projo, personne te beugleras dessus pour te dire que tu gènes. Au contraire, les ombres qui passent sur l’écran en rajoutent au charme et à l’esthétisme. Plus tôt dans la soirée, on pouvait assister, sur la mezzanine, à plusieurs présentations de jeux vidéo.

Alors on te voit venir d’ici toi, le noob, qui te dis déjà  » arts numérique  ? Jeux vidéo  ? Très peu pour moi « . Détrompes-toi ! Il y en a pour tous les goûts. Et pour cause, Isabelle et Chloé ont voulu faire de ce rendez-vous, un lieu de partage et de rencontre ouvert à tous en mêlant projections, installations et performances live. En bref, tout ce qui touche, de près ou de loin, à l’art numérique. En faisant ça, «  chacun ramène son public et c’est ce qu’on voulait. On avait envie que ce soit accessible à tous, de faire en sorte que tout le monde puisse s’y retrouver et pas seulement les initiés. C’est plutôt réussi  » nous confie Isabelle entre deux pas de danse. Car oui, si les jeux vidéo c’est pas ton truc, tu peux laisser ton pote faire le geek et aller te trémousser sur le dancefloor. Ce soir-là, on a eu droit à un concert de Morgan Patimo mais aussi à un Dj set de la parisienne Moesha 13 désormais basée à Marseille.

La particularité de cette soirée  : les œuvres présentées peuvent êtres abouties ou non. Certains sont venus présenter leur projet alors même qu’ils sont encore au stade de prototype.

© Myriam Boyer

La rédac te conseille vivement de tester la réalité virtuelle avec un coup dans le nez. C’est d’ailleurs ce qu’on a fait. Parmi les artistes sur place, Line Kernel en était. Son nom ne te revient peut être pas, mais il est connu dans le milieu. Il est venu y présenter plusieurs de ses projets, dont l’un de ses prototypes de Virtual Reality. Le principe  : déambuler à l’infini dans un espace tout en évitant de te heurter aux obstacles rencontrés sur ton passage. Testé et approuvé.

Rendez-vous mardi 9 mai à l’Équitable Café de 18h30 à 23h pour une nouvelle session. On sait déjà que ce sera de la bombe. Et on sera très probablement de la partie.

© Myriam Boyer
© Myriam Boyer

Morgane Nicolas

Une Réponse à “ART GAMES DEMO : ARTS NUMERIQUES ET SOIRÉE FONT BON MÉNAGE”

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>