AURÉLIE MASSET, 37 ANS, SCULPTE LA BELLE DE MAI

Chaque semaine, La Nuit Magazine rencontre une personnalité ou un anonyme, un artiste ou un porteur de projet, un marseillais ou pas : on fait parler ceux qui font de Marseille ce qu’elle est. Cette semaine, c’est la sculpteure Aurélie Masset qui se fait tirer le portrait.

Une chose est sûre : si on n’est pas habitant du quartier de Saint-Mauront, au bout de la Belle-de-Mai, on ne risque pas de se retrouver par hasard à l’atelier de Meta 2. Il faut grimper la butte Bellevue, choisir la bonne rue pour atterrir dans un cul de sac. Mais si l’on se perd, pas d’inquiétude. À la seule évocation du nom « Meta 2 », la « tata » de l’école primaire voisine, le jeune assis en bas de chez lui, et une mère de famille pointent du doigt le bon chemin.

S’ouvre alors un atelier de sculpture, et c’est ici, au milieu des inventions monumentales et des créations plus modestes, qu’il faut aller pour rencontrer aurélie. La trentaine, elle a le naturel décontracté et le tutoiement facile des marseillais. Normal pour une bretonne. « Tu sais, nous les bretons, on est partout ! ».

Les 15 ans de Méta 2
Les 15 ans de Méta 2 – © Mad.C
Les 15 ans de Méta 2 - © Mad.C
Les 15 ans de Méta 2 – © Mad.C

Elle, en tout cas, est dans le quartier depuis plus de 15 ans. Un quartier défavorisé, mais qui a vu naître le célèbre César Baldati. Et dans lequel l’atelier n’est pas juste un lieu de travail, mais bien un lieu de vie. « On a dû faire les cowboys au début parfois … Mais aujourd’hui je crois qu’on est un centre de la vie du quartier. » Les habitants savent qu’il peuvent s’y rendre, pour tout et rien. Et pas seulement pour sculpter. « Récemment, par exemple, j’ai mis en contact une jeune qui veut être marin pompier avec un ami qui l’est. ». Tout et rien. Mais souvent, les jeunes et moins jeunes mettent la main à la pâte. « Nous avions vu qu’une place près d’ici avait du potentiel, mais qu’elle servait de décharge publique. On a alors impliqué les minots, et ils ont pu faire avec nous une mosaïque sur un mur de ce square ». Et aujourd’hui, la place est nettoyée et vide de ses ordures. L’acceptation est symbolisée par une absence : aucun graffiti n’y est visible. Tout au plus, quelques dédicaces au feutre. L’art au service du quartier, sans aucune contradiction.

Une histoire qui vient d’assez loin, et qui commence par une relation fusionnelle. « Malik était mon partenaire dans la vie, mon partenaire dans l’art. Tout se faisait avec lui. » Et Meta 2 en est le meilleur exemple. Lorsque l’atelier ouvre, au début des années 2000, Malik Benmessaoud est un sculpteur qui a pu apprendre auprès d’un maître italien et résider à la Friche. Mais son travail a toujours le sens du contact et de la proximité du natif de Bassens qu’il était. Malik sculpte, taille, colle, moule, depuis 1999, en compagnie d’Aurélie. Il est connu et reconnu.

Et lorsqu’en juin 2015, son cœur s’arrête subitement, c’est évidemment toute une communauté qui est touchée. « Nous étions à la Friche pour lui rendre hommage après son décès, car notre atelier est trop petit. Il y avait tout le monde : des gitans, des arabes, des noirs, des blancs, de tout. ». Et si dans les yeux d’Aurélie, la profondeur de sa tristesse se lit, c’est avec fierté qu’elle en parle. Et qu’elle poursuit le travail, petit à petit, qu’elle a toujours fait avec lui.

S’il fallait garder une seule facette du travail de Meta 2, il s’agirait peut-être de la sensibilisation. « Sensibiliser, oui. Pas forcément comme on l’entend : je crois que montrer à un certain microcosme du milieu de l’art qu’il est tout à fait possible de bosser comme on le fait, c’est sensibiliser aussi ». Un parti pris qui se retrouve jusque dans la méthode de sculpture. « Nous nous sommes toujours imposé de travailler avec des matières peut-être moins nobles. On laisse la faïence aux minots qui bossent avec nous. Ils ont l’habitude de voir des poubelles, on ne veut pas les faire travailler avec ».

Iliès Hagoug

APERÇU DES TRAVAUX DE MÉTA 2

2 Réponses à “AURÉLIE MASSET, 37 ANS, SCULPTE LA BELLE DE MAI”

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>