CABARET EN RENTRÉE, L’INTERVIEW DE GUILLAUME SAUTEL

C’est la rentrée pour le fameux format Club du Cabaret Aléatoire ce vendredi 7 octobre, et la qualité de la programmation de cette reprise laisse imaginer de très belles promesses. Nos vendredis ne seront plus orphelins, et le lieu qui s’est imposé naturellement comme la référence des cinquièmes soirs de la semaine revient plus fort que jamais. Pour en parler, nous avons interviewé Guillaume Sautel, responsable communication du Cabaret Aléatoire.
Guillaume Sautel - booking & communication
Guillaume Sautel – booking & communication

2016, c’est une belle année pour vous, non ?

GS : Clairement. On a pu donner un peu plus l’habitude aux gens de venir, de donner une vraie régularité hebdomadaire au club. C’était pas gagné d’avance, parce que la Friche c’est quand même un peu éloigné, et que la progra se voulait un peu pointue. Mais grâce aux collectifs locaux, et à notre identité graphique, on a pu asseoir la légitimé du projet, même en dehors de la Friche. On s’oriente d’ailleurs vers de plus en plus de projets en dehors de la Friche, qui porteront la signature du Cabaret, comme on a déjà pu en faire.

Les collectifs, et leur soutien, c’est important pour le Club ?

C’est la base du projet du Club. Leur apport en termes notamment de programmation est essentiel, et très intéressant, mais il est dur à intégrer dans la programmation normale du Cabaret Aléatoire.

La prod, c’est assez cher pour eux, et c’est dur de trouver des dates qui correspondent. C’est ce qui nous amène de bons artistes, et des bonnes soirées. C’était aussi l’idée de la création du label, qui existait il y a peu. J’espère un peu son retour, on peut l’imaginer en hub d’échange entre les collectifs et les artistes qu’ils font venir, qui leur donnerait l’occasion de bosser ensemble.

Vous avez des nouveautés de prévues pour cette rentrée ?

On a prévu pas mal de petits changements, certains qui arriveront dès vendredi. Une vraie scénographie vidéo a été créée par un graphiste qui a véritablement travaillé comme un directeur artistique du lieu, pour profiter de l’écran de la salle. On y retrouvera la patte graphique qui nous a rendu reconnaissables, mais sur un développement totalement différent, avec des créations de formes qui font un peu penser à des liquides qui résonnent sur un caisson, entre autres. On tient aussi à améliorer le lieu, et notamment son accueil. On a revu en profondeur les barrières à l’entrée, et on va bientôt améliorer les toilettes. On continue et on veut s’améliorer. C’est une mission plus facile à réaliser les vendredis pour le Club, qui reçoit environ 700 personnes – mais souvent une bonne partie hors de la salle – que pour les concerts, qui jaugent à plus de mille personnes. Beaucoup de gens attendent de nous qu’on mette la clim, jusqu’à nous proposer un crowdfunding, mais c’est un investissement tellement important qu’on attend d’être un peu plus stables.

Vous comptez communiquer un peu plus ? On entend notamment parler d’artistes en résidence, mais peu d’infos sur le sujet …

C’est pour ça qu’a été créé le blog du Cabaret. On a effectivement reçu pas mal d’artistes, DJ Djel par exemple vient de finir sa résidence, et c’est Siska qui va suivre. On va aussi pas mal communiquer en avance sur la progra, je peux te dire par exemple que début décembre on recevra Steffi et Etapp Kyle, et que beaucoup d’autres surprises sont à venir …

Caisson Gauche @ Club Cabaret © Mariam Saint Denis
Caisson Gauche @ Club Cabaret © Mariam Saint Denis
Retrouve vendredi 7 octobre la rentrée du Club Cabaret :

Tes vendredis soirs ne seront plus orphelins avec une reprise en grande pompe. Avec sa résidence « Rendez Vous » Jack Ollins signe parmi les line-up les plus ambitieux du format club du Cabaret Aléatoire et il le prouve cette fois encore en invitant Steve Bug, patron du label Poker Flat, ça fait 12 ans qu’il n’a pas mis les pieds à Marseille.

Producteur incontournable de la scène techno / acid-house allemande, ses premières productions sortent en 1993. Une aubaine de le voir revenir dans la plus belle ville du monde. Un artiste à découvrir vendredi au Cabaret Aléatoire et cette semaine dans La Nuit Magazine.

TOUS LES RENSEIGNEMENTS ET 4 PLACES À GAGNER PAR ICI.

 

steve-bug-cabaret-aleatoire-rendez-vous-jack-ollins-techno-marseille

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>