CONCOURS: SAM KARPIENIA & KAARDAN @ MACHINE À COUDRE – 13/10

Plus de bons plans pour sortir à Marseille par ici

L’Ostau Dau Pais Marselhés est une association historique de défense de la langue et de la culture occitane. En 3 actes ils fêtent la première édition du « Festenau dei 3 Lunas », une ode musicale contemporaine à la tradition musicale occitane.

 

RENSEIGNEMENTS OSTAU DAU PAIS MARSELHÉS:

C’est avec un très grand plaisir que l’Ostau dau País Marselhés présente la première édition de son propre festival de langue et de musiques occitanes, « Le Festival des 3 lunes».
« C’est l’occasion pour nous d’exposer un échantillon de la culture occitane dans sa diversité artistique, dans son acceptation géographique et linguistique large et, également, de s’ouvrir à d’autres lieux, à d’autres publics. Rappelons que cette «idée occitane» ne s’arrête pas aux frontières d’une région administrative nouvellement crée mais recouvre une zone qui va de l’Atlantique aux Alpes, de l’Auvergne à la Méditerranée, et ce sur trois états européens actuels. Bien sûr, il ne s’agit pas de nier les particularités et les richesses de ses composantes – composantes provençales pour ce qui nous concerne, mais de ne pas se priver des ponts qui nous sont offerts, de ce souffle de ce que la philosophe Simone Weil appellait l’«inspiration occitane». Nous sommes heureux de proposer, des artistes rares dans notre région, tels Renat Jurié et Jean-Pierre Laffite qui viennent de l’Occitanie occidentale et immuable, une création Kaardan et Sam Karpienia autour d’un texte du poète contemporain Roland Pécout, et de faire danser le monde avec Garlic Face et Samuel Bouchet sur un mode baroque comme vision d’ «un Monde où tous les contraires seraient harmonieusement possibles» ; ceci dans trois lieux très divers : l’église Notre-Dame-du-Mont, la Machine à Coudre et le Jardin des Chats.

http://www.ostau.net/

SAM KARPIENIA et KAARDAN à La Machine à Coudre
Voici une rencontre, une création au service d’un texte majeur de la poésie occitane contemporaine, écrit par Roland Pécout, auteur originaire de Chateaurenard. « Mastrabelè : dans ce terrain vague de l’Atlantide – si proche des banlieues et des docks qu’on pouvait y monter à pied – le gamin trouvait le goût du mystère. Le gamin entrait dans le sommeil d’Ulysse dont il ne savait pas le nom.» De ses origines énigmatiques, Roland Pécout fait de ce site, entre l’Étang de Berre et la Méditerrénée, les vestiges d’une Atlantide.
Sam Karpienia, qui a grandi à Port de Bouc a été un gamin (qui y) trouvait le goût du mystère. Son choix de texte s’est donc fait naturellement. Sa voix, si particulière, sera accompagnée par le trio Kaardan (Mathieu Leonard, guitare préparée; Bayram Varsak, daf ; Quentin Allegranza, chabreta, boha) qui propose une musique radicale et de transe, traditionnelle et post-industrielle.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Infos pratiques – Festival des 3 Lunes @ Machine à Coudre – 6, rue Jean Roque – ven. 13 octobre – 21h30 – 7/5€

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Pour tenter de remporter l’une des 4 places en jeu:

  • Like la page La Nuit Magazine
  • Laisse « Festival des 3 Lunes @ Machine à Coudre » en commentaire de l’article sur notre page Facebook
  • Partage ton article préféré de La Nuit Magazine en confidentialité publique sur ton profil Facebook avec la mention « La Nuit Magazine fait gagner des places pour le Festival des 3 Lunes à la Machine à Coudre »

Un tirage au sort aura lieu jeudi soir, et les résultats seront communiqués par MP Fb ou mail aux gagnants.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>