FAIT D’IVRESSE #7: LES SOIRÉES QUI DÉRAPENT

Dimanche 14h, le réveil est moite, la bouche pâteuse et chacune de tes pulsations cardiaque résonne dans ta zone occipitale avec une douleur sans précédent. Tu comprends vite que tu as encore trop chargé la veille, tout le week-end en fait, et en ce moment c’est un peu tous les jours le week-end.

Tu sais plus comment tu es rentré chez toi et tu te rappelles à peine de ce qui a précédé les 2h du mat.

C’est sur le sol jonché des bouteilles de l’after que tu commences à enquêter sur les crimes commis la veille : Attentat à la pudeur ? Ébriété manifeste ? Trouble à l’ordre public ? Oui, tu réunis tous les chefs d’inculpation imaginables, et il n’y a pas de quoi faire le fier.

Cette bonne Julie, complice des faits à répondu à tes S.O.S et a payé sa tournée de Macdo dominical (sois-disant le meilleur remède gueule de bois d’après elle), prétexte pour venir ramasser avec toi, car on ramasse mieux à deux.

Entre frites et Big mac, vous faites un timide récap des événements de la veille, un topo qui découle sur une rétrospective presque complète des soirées qui dérapent.

Voici le top 5 des « trucs passés en soirée » qui ont été évoqués ce dimanche la.
Le tatouage
tatouage-soirée-la-nuit-magazine-ou-sortir-marseille
Le tatouage fait en soirée par un pote bélonéphobe

Il y a un an tu t’étais retrouvé dans une villa où Jaggermeister organisait une soirée. Le liquide ambré aux 56 herbes y coulait à flot, en partie grâce aux flatteries lancées à la serveuse. Trois heures plus tard tu étais sec et tu te dirigeais vers le stand de « self-tatoo » (concept visant à se faire tatouer par un pote ou œuvrer seul sur soi). Le mélange d’aiguille, de boisson et de pote non tatoueur est aujourd’hui toujours sur ton bras, tu en es assez fier. Ta gloire était au top du top quand tu t’es rappelé que tu avais tatoué le bras d’une amie durant cette même soirée, hélas elle pensait que c’était de faux tatouages. Aujourd’hui tout le monde pense que ton tatouage est un F (en réalité un L un peu stylisé), et le tatouage de ton amie lui fait un sujet de conversation lors de dîners mondains.

 La nage risquée

Tu connais un coin calé, interdit d’accès, que tu juges confidentiel et où tu ne ramènes, la nuit, que des personnes de confiance, une fois que ton taux d’alcool a dépassé les 2 grammes. Ce spot se trouvant au bord de l’eau, la baignade nocturne est une tentation facile. Les nuits caniculaires aidant, un moment d’inattention à suffit pour que tu retrouves Julie dans l’eau. Comme tu es un peu aventurier et de nature très solidaire, tu t’es toi aussi foutu dans l’eau pour réaliser une traversée Pharo – Mucem , ce qui pour nos amis parisiens qui ne connaissent pas le coin, équivaudrait niveau propreté à une remontée à la nage du Canal St Martin. Tu n’as jamais pu faire le lien entre la baignade et la suspicion de syphilis du mois suivant…

pharo-mucem-la-nuit-magazine-ou-sortir-marseille
Vue aérienne de la traversée Pharo – Mucem
La perte du caleçon en after
calecon-la-nuit-magazine-ou-sortir-marseille
Le caleçon perdu en after

Il y a des afters qui se font dans de meilleures conditions que d’autres, et ce jour là, une maison au bord de l’eau avec canoë à disposition était une plus-value. Au petit matin tu as décidé de prendre la mer avec un ami insomniaque parachutiste, tu avais quand même pris tes précautions, comme te mettre en sous-vêtements, histoire de pas finir la soirée trempé au cas où tu te foutrais à l’eau. Ça n’a pas manqué, ton désir de goûter la mer a pris le dessus. Au moment de quitter les lieux pour rejoindre ta meuf, il était impossible de mettre la main sur ton petit Dim que tu avais mis à sécher, et il a été compliqué pour toi d’expliquer à l’amour de ta vie que tu avais perdu ton slip en after.

La perte des chaussures

Prolonger la nuit est une manie chez toi, et il arrive que tu en perdes un peu la tête. Un lundi matin, tu as repris tes esprits sur une terrasse de café lorsque le barman t’a balancé un seau d’eau à la gueule. Les premiers mots qui sont sortis de la bouche des habitués qui t’entouraient étaient « elles sont là-bas tes chausses, sur le port », oui, tu étais pieds nus. Tu décides alors te retourner chez ton pote, dernier appartement où tu te souvenais avoir des chaussures, histoire de vérifier si tu n’étais pas parti en oubliant les Nike Janowski taille 44 que ton love venait de t’offrir. Tu as alors vécu ce vieux cauchemar où tu te retrouves à l’école en pyjama : une longue marche de la honte en chaussettes en plein centre ville de Marseille à l’heure où les honnêtes travailleurs étaient en chemin vers leur gagne-pain. Tes chaussures n’étant pas chez le collègue, tu lui empruntes une paire 3 pointures trop petites et décides de refaire l’hypothétique chemin que tu aurais pu emprunter afin de retrouver tes pompes. Tu as fini par mettre la main dessus, elle étaient là où les clients du bar te l’indiquaient, sur le port.

nike-la-nuit-magazine-ou-sortir-marseille
La paire de Nike retrouvée
Ramener la mauvaise fille
mauvaise-meuf-la-nuit-magazine-ou-sortir-marseille
La mauvaise meuf ressemble à l’inconnue qui veut t’ajouter sur Facebook

Tu t’es fait brancher comme jamais par cette meuf en soirée, elle avait la peau douce et a assez vite sauté vers tes lèvres. Tu étais assez gêné par sa façon de danser mais elle sentait bon. Tu ne connaissais même pas son prénom qu’elle t’avait déjà payé un verre. Bref, une rencontre inhabituelle. Au bout d’une heure peut-être, l’attraction réciproque était trop forte pour ne pas aller ailleurs, 30 minutes et un crochet par l’alim plus tard, vous êtes chez toi. Là, tu sors le grand jeu, à base de bonne musique diggée au format vinyle, petites attentions et discours censé. Tu en es même venu à des petites confidences, à des moments où tu as entrouvert ton cœur. Quelques coups de langue plus tard, au moment de passer quelques vitesses, la belle débraye et de dis que ce sera 200 € pour une heure. Comme ton ego de beau gosse, ton petit cœur de mousse a fondu.

Bonus : le tatouage que tu as fait à ta pote
tatouage-soirée-la-nuit-magazine-marseille
Le bras de ta pote après la soirée Jaggermeister.
L’AVIS DE DOUMÉ, LE SPÉCIALISTE 

doume

« Pas obligé d’attendre une soirée et la boisson pour commettre des frasques. Ceci étant dit, avec l’expérience, je dois admettre que l’amour ne devrait pas se payer, cela pourrait t’envoyer à l’encontre de gros problèmes. Comme je l’ai déjà dit pendant mon procès, je pense que comme moi tu as été un peu naïf, mais tu n’as de compte à rendre à personne »

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>