FAIT D’IVRESSE #8: COMMENT NE PAS TE FAIRE TRAQUENARDER EN SOIREE

« Je te l’avais dit ». Tu ne comptes plus le nombre de fois où t’as entendu cette phrase, et aujourd’hui encore t’y auras droit quand tu raconteras à tes potes comment tu t’es retrouvé complètement ivre un soir de semaine à danser sur les tables torse nu, vêtu d’un kilt emprunté à un touriste écossais avec qui t’as échangé ton fute. Au mieux tu te réveilles dans ton plumard, au pire dans celui de Louis(e), 18 ans dans quelques jours, qui vient tout juste d’avoir son bac.

Il est 8h quand la sonnerie de ton réveil te tire des limbes du sommeil. Ca fait une heure que tu retardes le moment de te lever en appuyant sur « snooze ». Y a comme un air de déjà-vu. La pâteuse et toujours dans tes fringues de la veille, tu réalises que t’as encore confondu le mardi soir avec son cousin éloigné le vendredi soir. T’avais pourtant prévu de rester tranquille mais c’était sans compter sur la détermination de ta pote Julie pour qui c’est tous les jours le weekend. T’avais dit « juste un verre » en y croyant à peine et t’es une fois de plus rentré chez toi au petit matin en rasant les murs. T’as redécouvert les joies de prendre le premier métro. T’as essayé de sauver les apparences mais tes fringues tachées et ton odeur d’alcool mélangée à la celle de la transpiration n’a berné personne.

L’année dernière, on t’expliquait comment assurer au taf un lendemain de cuite, aujourd’hui on a décidé de te donner les clefs pour éviter d’en arriver jusque-là. C’est pas dans nos habitudes de jouer les enfants de chœur, mais pour s’être retrouvés de trop nombreuses fois dans cette situation, on s’est dit que ça pourrait te servir. Tu nous remercieras plus tard.

Comment faire en sorte que le verre du mardi soir ne dérape pas en grosse rapta ? Voici la liste (non exhaustive) des raisons qui devraient en principe t’empêcher de tomber dans le piège marseillais :

1. T’as plus un rond

T’entames à peine le mois mais t’es déjà à sec, tu t’es dit qu’il était temps de stopper l’hémorragie. Puis personne n’a envie de passer la soirée à payer des coups au gars fauché de la bande.

 

 

2. Tu travailles demain

Alors oui, bosser le lendemain n’a jamais empêché personne de se prendre une cuite mais souviens-toi, la dernière fois que t’es allé au boulot un lendemain de biture, t’avais pas fière allure. Puis demain une grosse journée t’attend : t’es chargé d’animer une conférence, il faut que t’assures.

3. T’es loin de chez toi

Bien sûr, t’auras toujours un pote bienveillant qui sera prêt à t’accueillir pour la nuitée. « Tu peux crécher chez moi, on rentrera pas tard de toute façon ». Méfie t’en comme de la peste : tu sais tout aussi bien que nous que ledit pote ne sera pas chez lui avant l’aube. Piégé, tu n’auras d’autre choix que de le suivre dans le hasard de ses pérégrinations nocturnes.

4. Tu t’es pris une cuite la veille

L’alcool suinte encore de tes pores, les basses résonnent dans tes oreilles et t’as les jambes courbaturées parce que t’as trouvé brillante l’idée de traverser la ville pour aller admirer le lever du soleil depuis Notre-Dame de la Garde. Ta jauge de vie s’est considérablement réduite et rempiler serait fatal.

5. T’as un meuble Ikéa à monter

Après avoir longuement hésité entre l’étagère Fjällbo et le convertible Lycksele Lövas, t’as finalement jeté ton dévolu sur Kalkgrund, une magnifique table basse. Ça fait un mois qu’elle est en kit dans ton salon et t’aimerais bien l’avoir montée avant 2022, si possible sans être complètement désaxé : t’as bien vu ce que ça donnait dans les vidéos Hikea et t’as pas envie d’en faire un remake.

6. T’as surf/keep cool/ascension de la Sainte-Victoire demain

Il n’est pas trop tard encore pour être beach body ready. Pour ta gouverne, l’eau de mer, riche en sels minéraux, est connue pour ses nombreuses vertus, notamment pour ta peau. Boire la tasse te seras donc toujours plus bénéfique que de boire des pintes.

7. T’as promis d’assister au spectacle de danse de ta petite nièce

Y aura des marmots de partout et pas une goutte d’alcool à l’horizon, mais ça fera plaisir à ta sœur et t’auras peut être pas l’occasion de revoir mamie avant un bout de temps. Tu passeras pour l’oncle trop cool et marqueras sûrement des points auprès d’une mère ou d’un père de famille esseulé. 

8. T’as un 5 à 7

Ta nouvelle devise : « le coup avant les potes ». Après des semaines de disette, t’as enfin trouvé quelqu’un avec qui faire la bête à deux dos et tu comptes bien ne pas louper une telle occasion. Il en va de ta santé mentale. Quitte à ne pas dormir de la nuit, autant que ce soit pour une bonne raison.

9. T’as prévu de passer la soirée avec ta moitié

Exit la tournée des bars, t’as promis à ton partenaire de vie que tu passerais la soirée en sa compagnie. C’est un peu comme le spectacle de danse de ta petite nièce : si tu fais faux plan, t’as pas fini d’en entendre parler. Puis maintenant que tu files le parfait amour, tu vois plus l’intérêt de sortir te biturer.

10. T’es malade

Ta mâchoire ne s’est pas remise de la soirée du weekend dernier. Résultat : t’es sous antibio pendant une semaine. Doctissimo te recommande vivement de ne pas associer médocs et alcool si tu veux pas avoir à passer ta soirée sur le trône.

11. T’as arrêté de boire

Ca fait une semaine maintenant, t’es fier comme un coq mais la perspective de tourner au diabolo menthe tandis que tes potes s’achèvent à grand renfort de blonde ne te réjouis pas vraiment. Puis une soirée sobre ça peut être vraiment long. La dernière fois que t’as essayé t’as tenu une heure pour finir par te jeter sur une pinte comme si t’avais pas bu depuis 3 jours.

12. T’es blacklisté de la quasi-totalité des lieux de vie nocturne de la ville

A chaque fois c’est pareil : tu picoles et finis par faire bordel à chaque endroit où tu mets les pieds. Tous les videurs te connaissent et pas pour les bonnes raisons. Rares sont devenus les bars/clubs où on te laisse entrer et c’est en partie pour ça que t’as arrêté de boire d’ailleurs.

13. Apprendre à dire non

Si tu te reportes à la définition qui en est donnée par le Larousse tu pourras y lire que ce mot « indique une réponse négative ». A titre d’exemple : «Viendrez-vous ? Non, je ne viendrais pas ». Tu peux même utiliser un adverbe pour renforcer la négation (ex : Ma foi, non). On n’y pense pas souvent, mais c’est pourtant la réponse la plus simple et qui peut t’éviter bien des déconvenues. T’es à trois lettres d’éviter la catastrophe. Réfléchis-y, ça peut valoir le coup. Allez, on te laisse, nous on va boire un coup.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>