Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet événement est passé

Les Festives Marseille

20 mai 2017 à 16 h 00 min - 23 h 30 min

| 7€
Catégorie d’Évènement:
Étiquettes Évènement :

Lieu

Théâtre de l’Œuvre
1 rue Mission de France
Marseille, 13001 France
+ Google Map
Téléphone :
04 91 90 17 20
Site Web :
http://theatre-oeuvre.org/

Les Festives – Marseille
Les 19 et 20 MAi 2017 au Théâtre de l’Oeuvre Marseille
Un festival dédié aux FEMMES ARTISTES de la Région PACA.
Toutes les infos, les noms sont ici :
http://lesfestives.wixsite.com/festival

Minimum conseillé: 7€/soirée et 3€ pour le concert Jeune Public.

16h – 16h45 : Concert

Chant, accordéon, basse: Nathalie Paillet
Guitare, sampler: Jeff Kellner

A travers ses chansons, Miss Paillette évoque avec malice et humour sa ville phocéenne et rock’n’roll, ses rêves de tropiques, le folk des petits bobos, la maison du NON, les aventures reggae, tsiganes et groove d’animaux plus ou moins sympathiques, le tango universel de la naissance et la migration d’un petit oiseau sur un slow apaisant.
Avec un accordéon, une guitare, une basse, et des effets spéciaux mis en boite, le public est enveloppé d’un doux tourbillon musical qui fait du bien à tous.

Et quoi de mieux pour découvrir des styles et des rythmes différents que cette balade poétique et singulière ?

Miss Paillette enchante les enfants de 2 à 8 ans, mais aussi les frères et sœurs de tous âges.
Elle a déjà conquis un large public ainsi que les parents qui se repassent les chansons en boucle avec leurs enfants !

20h – 21h30 : Concert

Chant: Aïda Diene
Piano : Edouard Leys
Contrebasse : Guillaume Renard

Aïda Diène, chanteuse, cheffe de choeur Jazz & Gospel née au Sénégal, est reconnue de la scène Rennaise.
Arrivée récemment à Marseille, elle conquiert un public toujours plus large.
Servie par une voix exceptionnelle, formée au sein de chœurs Gospel Parisien à l’âge de 15 ans. Éloquente, inventive et sensible Aïda Diène revisite les répertoires du Gospel au Jazz en passant par la chanson française. Elle réussit à créer la synthèse entre ses racines africaines, ses influences blues et la singularité d’interprétation de son répertoire jazz.
Son inestimable talent et sa grande sensibilité lui ont valu d’être choisie comme choriste de Stevie Wonder lors de sa dernière tournée, et de chanter en 1ère partie de Kellylee Evans. Aïda Diène n’en est effectivement pas à son coup d’essai.
Entourée de musiciens talentueux, elle nous offre, dans son « Tribute to the Jungle Queen », un vibrant hommage empreint de musicalité. Le piano d’Edouard Leys et la contrebasse de Guillaume Robert servent ce projet avec passion et virtuosité.
Leur interprétation du répertoire original d’Abbey Lincoln nous amène à (re)découvrir l’histoire de cette grande dame du Jazz disparue en 2010, ses combats, son engagement pour le Jazz, l’humanité, l’Afrique.
« Nous, les musiciens de jazz américains d’origine africaine, avons prouvé hors de tout doute que nous sommes des musiciens maîtres de nos instruments. Maintenant, ce que nous avons à faire est d’utiliser nos compétences pour raconter l’histoire dramatique de notre peuple et de ce que nous avons vécu. » Abbey Lincoln

21h30 – 23h30 : Concert

Chant: Christina Rosmini
Guitares: Bruno Caviglia
Accordéon / Bandonéon: Sébastien Debard
Percussions: Xavier Sanche

Née à Marseille, Christina Rosmini a gardé de ses origines espagnoles, corses et italiennes, une voix chaude et sensuelle, une présence étonnante, de la fantaisie et une émotion communicative.
Elle surprend et désarçonne ceux qui aiment classer les artistes dans des tiroirs étanches. Ses compositions – grand écart audacieux et ciselé entre flamenco, musique arabo-andalouse et chanson française -, allient en permanence tradition et modernité. Son écriture reflète un engagement humaniste, féministe et spirituel, dans un style empreint de poésie et d’humour.
Christina offre une interprétation, une présence scénique et une énergie communicative qui provoquent enthousiasme et émotions auprès du public
Nourrie d’une forte identité méditerranéenne, elle nous entraîne dans les coulisses de son théâtre intime, où les thèmes abordés touchent pourtant à l’universel.
A la ville comme à la scène, elle est accompagnée par l’excellent guitariste Bruno Caviglia, avec lequel elle a co-réalisé son dernier album « Lalita ».
Elle est également entourée par ses compagnons de scène de toujours ; Sébastien Debard à l’accordéon et au bandonéon, et Xavier Sanchez aux percussions.
Avec « Lalita », hommage à la femme, à la Liberté, empreint de fantaisie et d’émotions, elle ose un cocktail généreux et détonnant de musiques originales typées, d’engagement et d’humanisme… et fait voler en éclat les idées reçues sur un improbable mélange des genres.
Avec ce nouvel opus, dont elle a assuré la direction artistique et la coréalisation, Christina Rosmini s’affirme comme une artiste complète et authentique.
Elle nous livre ici des compositions très personnelles, ciselées et colorées, qui l’inscrivent définitivement dans la lignée intemporelle des grands auteurs compositeurs-interprètes de la Chanson Française et méditerranéenne.

Étiquettes :