Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Lorelle Meets the Obsolete

31 janvier à 21 h 00 min - 23 h 55 min

| 5.99€ à 7€
Catégorie d’Évènement:
Étiquettes Évènement :
, , ,

Lieu

Le Molotov
3 place Paul Cézanne
Marseille, 13006 France
+ Google Map
Téléphone :
06 33 63 48 57
Site Web :
http://www.lemolotov.com/

Le Molotov acceuille pour la 3ème fois le groupe Lorelle MEETS the Obsolete. Véritable découverte de l’année en 2016, le dernier concert avait été couronné d’un 5* chez Concertandco!
un concert en co production avec Radio BAM
Retrouvez le live report ici :

http://www.concertandco.com/critique/concert-lorelle-meets-the-obsolete-catalogue/molotov-balthazar-marseille/51345.htm

Lorelle Meets the Obsolete est comme son nom l’indique, le duo composé de Lorelle qui rencontre The Obsolete… Derrière cette rencontre c’est Alberto González et Lorena Quintanilla qui produisent un joyeux mélange de rock psyché, shoegaze et krautrock.
Plusieurs albums à leur actif, de nombreux morceaux à l’ambiance atypique : à la fois énergique et hypnotique, le tout parsemé d’une voix envoutante, de guitares saturées, de rythmiques qui nous donnent envie de danser… Les mexicains ont quelque chose à nous dire et on le sait, ça va être chouette !

Voir >> https://goo.gl/sW5ZVA
http://obsoletelorelle.bandcamp.com/

Écouter >> https://goo.gl/gmusyq

en première partie les Plainmen
Formé à Marseille en 2014, le trio PlainMen est constitué d’un bassiste chanteur, d’un guitariste et d’un multi instrumentiste qui gère la base rythmique électronique et les synthétiseurs. L’identité du groupe repose d’abord le fait de ne pas avoir de batteur et de mêler sons analogiques vintage et environnement électronique contemporain.
PlainMen propose une musique sans contrainte, éclectique et opportuniste, avec des compositions au croisement de la pop psychédélique des 60s et 70s, du rock des 90s et de l’électro pop actuelle: une alchimie à base de guitare électrique bruitiste & créative, de lignes de basse inspirées, de synthétiseurs analogiques, de samples, d’orgues sixties, de mélodies travaillées et de textes anglais décalés dont l’inspiration va de Shakespeare à Allen Ginsberg.
Un univers musical et verbal à découvrir