GUEULE DE BOIS : WEEK-END DU 28 & 29 AOÛT

Nouvelle rubrique hebdomadaire, la gueule de bois c’est l’écho des articles « Où Sortir » qui revient sur le week-end de la rédaction. On y dévoile tout, sauf nos trous noirs.

VENDREDI 28 AOÛT

On Air w/ Myth Syzer & Bonnie Banane @ Toit-Terrasse de la Friche Belle de Mai (19h/23h – gratuit) :

La Friche Belle de Mai s’occupait de la rentrée de l’Art Contemporain et accueillait le salon international Art-O-rama. Une quantité de propositions qui se faisait sentir sur la fréquentation de la soirée On-Air sur le Toit-Terrasse où champignonnaient les types au style arty qui ont arrêté le gluten. Pour encanailler le beau monde, Myth Syzer – beatmaker du collectif parisien Bon Gamin – était aux commandes du coucher de soleil avec une MC aussi sucrée qu’anonyme, Bonnie Banane. Entre old school hip hop, new beats et indie r’n’b le duo a quelque peu désarçonné un dancefloor assez timide.

Jardins Sauvages w/ Henrik Schwarz, Kink, Élysée, Modern Jam, The Ed @ Silo (19h/2h – 20/25€) :

Les Jardins Suspendus déménageaient dans le même quartier pour faire parler d’une salle qui a d’avantage l’habitude de briller par la médiocrité de sa programmation. Le Silo se plie pourtant très bien à l’exercice :

  • cool sécu, ce qui est important à souligner par les temps qui courent, et surtout si on la compare aux cowboys du R2 dont les rumeurs laissent entendre qu’ils s’enfilent après chaque soirée avec tout le shit racketté au public,
  • un système de climatisation impressionnant, malgré une foule compacte la température restait plus que raisonnable
  • Des très hauts plafonds qui permettaient de respirer
  • Un système son efficace

Question musique, nous sommes arrivés après la bataille d’Élysée, on attendait beaucoup plus du live d’Henrik Schwarz, et Kink était largement à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un Kink, livrant un show plein d’énergie, n’hésitant pas à interagir avec le public malgré la taille de la scène. Concernant l’extérieur occupé par Modern Jam et The Ed, la scène était davantage là pour créer une ambiance sonore propice à un apéro chill en plein air plutôt que pour créer un second dancefloor.

Les consos étaient un poil chères, tout comme le food truck « On Mange Thaï » (5€ les trois nems, 9€ le plat).

La petite déception résidait sur l’absence d’une véritable exploitation des gradins et des balcons qui étaient pourtant mentionnés dans la communication mais qui se sont révélés assez inutiles. Toutefois, les Jardins Suspendus s’en sortent très bien pour une première au Silo, on préférerait presque qu’ils y restent.

2 - LES JARDINS SAUVAGES - HENRIK SCHWARZ- KINK- ELYSEE @ Silo - 28 aout 2015_

9 - LES JARDINS SAUVAGES - HENRIK SCHWARZ- KINK- ELYSEE @ Silo - 28 aout 2015_

14 - LES JARDINS SAUVAGES - HENRIK SCHWARZ- KINK- ELYSEE @ Silo - 28 aout 2015_

Trolleybus x Dame Noir Dancing w/ Remain & Relatif Yann (00h/6h – gratuit) :
Pas de surprise dans un Dancing fidèle à lui-même, avec des Celsius qui tapent dramatiquement dans le rouge, un bar qui a pour consigne de ne plus servir d’eau et un type insondable qui te laisse passer ou pas pour regarder le deejay mixer de dos.

SAMEDI 29 AOÛT

On Air w/ Syracuse (live), Zaltan (dj set) @ Toit-Terrasse de la Friche Belle de Mai (19h/23h – gratuit) :

Depuis le début de la saison, on avait rarement vu un Toit-Terrasse aussi désertique, il y avait même des transats disponibles ce qui est un indicateur plutôt efficace. Niveau programmation, le label Antinote était à l’honneur avec le duo Syracuse qui a livré une prestation live d’excellente facture – une voix féminine posée sur des rythmes électroniques entêtants – qui venait rattraper un dj set qui n’a retenu l’attention de personne du boss du label, Zaltan. Les qualificatifs « bouse électro pop » sont même arrivés jusqu’à nos oreilles.

Ego Trip w/ Greg Lion, Chippy Nonstop & Britney Scott, Jot Maxi, Greg Turner, Paèz, Tressym & Nash, Sy, Julien Valnet, Fragg @ La Carrosserie (11h/1h – 4€) :

La marque de textile Ego se lançait dans l’insolite Carrosserie. Malgré une programmation dense qui a connu quelques remous au fil de la journée, le public n’est arrivé que tardivement.

Le lieu était exploité presqu’à fond grâce à de nombreux artistes qui occupaient les murs, on y trouvait notamment deux œuvres monumentales, l’une du dessinateur Dalibor, et l’autre des dessinateurs et peintres Mike Lombard et François Begnez.

On a apprécié se laisser piéger dans les nombreux canapés et on a relever les très bons dj sets de Sy et Greg Lion et les performances beatbox de Nash et Tressym.

17 - Ego Trip @ La carrosserie - 29 aout _

1

2

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>