LA GUINGUETTE MODERNE: LES RDV DU KIOSQUE

Historiquement construit pour le divertissement et les concerts en plein air, le kiosque à musique des Réformés est injustement silencieux la majeure partie de l’année. Heureusement et généreusement, une manifestation s’est donnée comme mission de le faire vivre intensément chaque année aux beaux jours.

« On est entre le festival et la guinguette moderne ». Mylène Cauvet, l’une des organisatrices, veut répondre à la véritable attente qui se fait de plus en plus vive chez une partie des marseillais. Une grande fête gratuite ouverte à tous portée par BIP depuis 2012, un bureau d’accompagnement des structures du spectacle vivant, voilà donc les Rendez-vous du Kiosque qui s’apprêtent en trois journées et autant de soirées à déployer l’édition 2017, leur sixième.

Cette fête populaire qui joue avec les temporalités sur des esthétiques très actuelles, s’empare de l’espace public pour le transformer et le recentrer autour des musiques actuelles en mettant l’accent sur les artistes régionaux en émergences dans des esthétiques rock, pop, chanson et électroniques. Pour les deux organisatrices, l’envie est également de mettre en avant les talents féminins qu’on ne voit que trop rarement à l’affiche « Il y a un vrai vivier de filles dans les musiques actuelles, on essaie de les programmer » souligne Mylène Cauvet.

Inviter le public à passer un bon moment dans et autour du kiosque à musique, un instant convivial qui laisse la place à la rencontre entre des habitants très différents, c’est la vision de la fête que cherchent à porter les Rendez-vous du Kiosque. On y boit un coup, on y mange, on y reste quelques heures ou pour y passer toute la soirée, ce festival se veut accessible au plus grand nombre. Avant la tombée de la nuit, c’est une manifestation largement familiale, « on a voulu très vite et dès la première édition proposer des ateliers musiques actuelles pour jeune public » confie Mylène. Et c’est l’association Mimix qui s’occupe de transformer gratuitement les bambins en Villalobos Junior à travers des initiations aux techniques DJ ou encore de l’éveil musical.

L’ADN de la manifestation tient à la convivialité associée à « des propositions artistiques de qualité » ne manque pas d’appuyer Mylène Cauvet. Et le tout a l’air de matcher, puisque les deux temps-forts profiteront de l’élan des Dimanches de la Canebière le dimanche 28 mai, et sera par la même occasion l’un des fameux rendez-vous qui précèdent le festival Marsatac. Le kiosque sera aussi en fête le dimanche 25 juin.

L’affiche de cette édition met en avant des artistes bien connus tels que Date With Elvis, ou encore la découverte du Printemps de Bourges 2017 (qui n’en est plus une à Marseille depuis un bail), Baja Frequencia, en co-programmation avec Marsatac. Le festival compte également sur des propositions complètement loufoques comme Prises et Reprises, un duo multi-instrumenté pour un karaoké interprété en live sans écran ni prompteur qui se tiendra en ouverture de cette édition au Waaw le mercredi 24 mai.

Et c’est de là que les Rendez-Vous du Kiosque tire une convivialité à toute épreuve, à travers un savant mélange des genres, et un public hétéroclite, ils marquent d’une emprunte forte ce lieu dédié à la fête populaire où il ne se passe plus grand chose. Et cette force se cristallise dans l’une de leurs propositions phare, le Bal Décalé qui se déroulera le dimanche 25 juin en clôture du festival. Bal tout âge et tout public, tantôt rock, swing, blues, tzigane, valse, tango, voire même electro swing, il sera enrichi cette année par un bal d’images Super 8, une sorte de mapping vintage signé par Olivier Lubeck qui tourne et détourne des séquences de films sur pellicules.

Toute la programmation des Rendez-Vous du Kiosque 2017 est à retrouver par ici.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>