MARSATAC 2017 : PLUS DE MCS QUE DE BPM AU ROND POINT DU PRADO

Marsatac avait vu juste en annonçant une liste des premiers noms programmés pour le festival, liste qui comprenait notamment l’énorme coup de la réunion de la Fonky Family, évènement qui donnait tout de suite une dimension nationale au festival marseillais. Cette semaine, c’est l’intégralité des artistes que l’on pourra voir fin juin au Parc Chanot qui est dévoilée, avec du beau monde qu’on te laisse découvrir.

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe : la FF est de retour. On doit avouer que nous-même, à la rédaction, on était heureux d’avoir été dans la confidence quelques temps avant l’annonce afin d’avoir le temps de nous en remettre et de regarder objectivement le reste des premiers noms annoncés à Marsatac. Car cette année, ce qui est peut-être le festival le plus important de Marseille prend beaucoup de risques. Et comme beaucoup d’autres, nous étions sceptiques à l’annonce du déplacement d’un évènement aussi marqué par une identité alternative et unique dans le plus impersonnel des lieux, au Parc Chanot, et à la plus impersonnelle des périodes, à la fin du mois de juin. Dro Kilndjian, le patron de Marsatac, nous avait dit l’année dernière de nous détendre, et qu’il misait sur ces deux éléments pour donner une autre dimension au festival, à commencer par une progra plus ambitieuse, avec des noms plus faciles à avoir en cette période. Et après l’annonce des premiers noms, il est venu commenter en personne notre article pour nous dire que ce n’était que le début des surprises.

Du coup nous y voilà : tous les noms sont ici. Libre à toi de te faire un avis, pour notre part quelques remarques :

  • Une des choses que nous avions notées l’année dernière était une séparation très hermétique en deux soirées, une rap et une électronique. Pas de ça cette année, avec un week-end qui mêle les genre, ce qui a fait le charme de Marsatac pendant longtemps. Et les choses n’ont pas été faites à moitié : tu pourras ainsi vendredi switcher entre Nicolas Jaar et la FF, Vald et Mr Oizo sans la moindre frontière. Cool.
  • Pour une année qui doit être un nouveau départ, on repère pas mal de noms déjà vus durant le festival. De La Soul, Mr Oizo, la Fonky sont déjà passés par là. Dur de se plaindre vu la qualité des artistes, mais est-ce une volonté de garder un fil conducteur malgré une révolution ?
  • Le rap prédomine, de peu, mais assez pour que ce soit remarqué. Si tu identifies Marsatac à un festival qui castagne et où tu vas voir de grand DJs, tu seras déçu. Mais contrairement à ce que les dernières années auraient pu laisser penser, ça n’a jamais été l’identité du festival.
  • La programmation est de qualité. Des artistes plus alternatifs aux grands noms, chacun devrait trouver midi à sa porte, contrairement à toi quand tu cherchais l’after samedi dernier.
  • La seule case qui n’est pas remplie est celle du cas ou le rap t’insupporte et la musique électronique te déchire les tympans. Pas de rock, mais c’était annoncé à demi mot.

LA PROGRAMMATION COMPLÈTE DE MARSATAC 2017 :

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>