LES PREMIERS ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA NUIT À MARSEILLE

La Nuit Magazine organise les premiers Etats Généraux de la nuit à Marseille, les 28, 29 et 30 avril

La Nuit Magazine s’est donné comme mission depuis 2011 de mettre à disposition des marseillais des ressources permettant de documenter et de référencer l’actualité de la vie nocturne locale dans toute son effervescence, qu’elle soit associative, expérimentale, institutionnelle ou très généraliste.

Aux premières loges pour assister à l’évolution du regard des marseillais sur leur nuit, le média a  humblement participé à cet engouement local pour l’obscur. Plus généralement, c’est toute notre société qui s’empare puissamment de la nuit pour la transformer en terrain expérientiel intense.

Véritable enjeu de mieux vivre pour les habitants, il est également indéniable que la nuit représente un immense défi en termes de développement, d’image et d’intérêt touristique pour la ville de Marseille.

Ici plus qu’ailleurs, la nuit est bien souvent rapidement réduite au simple enjeu qui oppose le sommeil des uns à l’activité des autres, et la balance penche toujours du côté qui cadenasse la nuit dans l’enceinte du temps mort.

« Marseille, avant 21h c’est Barcelone, après 21h c’est Barcelonnette », la célèbre phrase d’AKH, est quasiment un adage. Or, une ville moderne est une fleur dont les pétales ne se referment pas avec le coucher du soleil. Le coeur des marseillais et des populations internationalement mobiles palpite peut-être davantage la nuit que le jour. Marseille doit être au diapason.

Déplorant un manque de réflexion local sur cette séquence temporelle si particulière, La Nuit Magazine souhaite porter cette problématique et enclencher un nouvel élan permettant de prendre le pas sur les autres métropoles européennes avec lesquelles Marseille est en concurrence, en proposant une vie nocturne riche et dynamique.

Un week-end pour rassembler et comprendre

Articuler le jour et la nuit ne va pas de soi, essentiellement parce que les finalités de ces deux séquences temporelles ont des intérêts contradictoires. C’est pourquoi La Nuit Magazine rassemble tous ceux qui font la nuit à Marseille et qui n’ont pas, ou trop rarement l’occasion d’échanger pour faire émerger de nouvelles idées et de nouvelles pratiques nocturnes.

Le week-end étant la période ou la nuit prévaut sur le jour, c’est sur ce moment que l’événement s’organise. Vendredi 28 avril dans le Petit Plateau de la Friche Belle de Mai, le lendemain au Molotov et le sur-lendemain au Silo, les réflexions seront associées à la convivialité du weekend et à des propositions nocturnes festives sur lesquelles elles s’enchaineront.

Première d’un événement que le média entend pérenniser, ces réflexions seront l’occasion d’aborder la nuit marseillaise dans son périmètre le plus large. Les premières rencontres à la Friche tenteront de définir les contours de ce qu’est la vie nocturne marseillaise ainsi que les atouts sur lesquels construire une image de destination nocturne. Dans un second temps, au Molotov, les débats appréhenderont comment mieux réguler la nuit. Enfin, les discussions de dimanche porteront sur les moyens de transformer la nuit en véritable levier économique et touristique.

Et après ?

Ces États Généraux seront menés avec comme objectif d’accoucher d’éléments concrets, même modestes, pour que ce rendez-vous marque le début d’une dynamique de long terme. À la suite de ces rencontres, un livre blanc sera édité pour retracer les trois journées d’échange et La Nuit Magazine portera les solutions qui auront affleuré. Notre ambition est que découle de ces États Généraux une organisation qu’on pourra apparenter à un « Conseil de la nuit », comme ça avait été le cas à Paris en 2010, pour accompagner la ville de Marseille dans une politique participative de la nuit qui allierait promotion de la vie nocturne, prévention et régulation.

Retrouvez tout le programme des premiers états généraux de la nuit et les informations pour participer aux discussions publiques sur l’événement Facebook.

 

Clément Carouge

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>