QUICKIE : PAS DE BABEL MED EN 2018

Après le Mimi l’année dernière, c’est au tour du Babel Med Music de se prendre un coup de bâton. Selon un communiqué, l’association Latinissimo serait dans l’impossibilité d’organiser la 14ème édition du festival suite à la réduction à 79% de la subvention régionale. « Le retrait incompréhensible et inattendu de ce partenaire historique vient remettre en cause la tenue de l’événement« , indique le communiqué qui s’interroge sur la politique de soutien aux événements économiques et culturels de la Région.

Cette dernière s’est défendue en soulignant le fait que, selon elle, le festival de musiques du monde qui devait se dérouler au Dock des Suds du 15 au 17 mars ne présenterait pas « un modèle économique satisfaisant« . Elle a notamment informé la structure de « sa volonté de faire évoluer ce modèle vers un marché professionnel, en enlevant la partie concert qui ne présente pas des chiffres de fréquentation satisfaisants face au coûts engendrés« . Suivant cette stratégie, la Région, seul financeur public de l’événement, aurait donc décidé de passer sa subvention à 104 800€ au lieu de 363 800€. Elle déclare également qu’il est « de la responsabilité de Latinissimo de trouver de nouveaux partenaires ou de reporter le festival« .

Mais à trois mois de l’événement, « impossible de trouver de nouveaux partenaires » explique Marc Aubergy, le président de l’association au Monde. Face à la décision, il met en avant le fait que Babel Med dynamise depuis 13 ans l’économie culturelle de la région, notamment via 204 emplois, 4000 nuitées d’hôtel et 15 sociétés prestataires. Une pétition a été lancé par Zone Franche, le réseau des musiques du monde, afin de demander à Renaud Muselier, le président LR de la région PACA, de rétablir la subvention.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>