QUICKIE : LE SPARTACUS C’EST FINI

Après plus de 20 ans de soirées électroniques, le célèbre club de Cabriès a définitivement fermé ses portes.

C’est la fin d’une époque ! Le Spartacus, la mythique salle de Cabriès, a définitivement fermé ses portes le week-end dernier. La raison ? « Le propriétaire des murs a vendu le terrain, on ne ferme pas parce que ça ne marche plus ou parce qu’on en a envie… On ferme parce que comme de partout, il y a beaucoup de pression immobilière et forcément c’est plus rentable de vendre que d’encaisser les loyers », expliquait Yass, le gérant, à La Provence. Pan-Pot, Len Faki, Nina Kraviz, Popof, Anja Schneider, voilà le genre d’artistes passés par la boîte de nuit en vingt ans, ce que n’a pas manqué de rappeler Yass dans un long message Facebook :

« Nombreux sont les dj’s qui ont posé leurs galettes au Spart : les petits, les grands, les amis, les newcomers qui sont aujourd’hui pour certains, des stars planétaires intouchables. Sans prétention aucune, on pourrait même se demander qui n’est pas déjà venu au Spart, petit club situé dans un village quelque part entre Aix et Marseille ?? D’ailleurs, on ne va pas se le cacher, Plan de Campagne, ça ne fait rêver personne ! Mais ce petit club peut se vanter d’avoir rivalisé avec les plus grands et n’a rien à envier à New York, Ibiza, Tokyo, Paris, Londres , Sydney ou ailleurs ! C’est ici que ça s’est passé ! Et vous savez pourquoi ? Parce que ce putain de club a une âme que personne ne pourra nous enlever : VOUS !!! […] »

Pour clore ces vingt années de folie en beauté, le Spart a fait ce qu’il sait faire de mieux : la fête. Ellen Alien et Oliver Huntemann ont retourné le club le weekend dernier, dans un closing mémorable. Si tu as loupé ça, sache que, selon Yass, « la fin d’une histoire signifie toujours le début d’une autre ». Et qui sait ? Peut être que la boîte de nuit renaîtra ailleurs.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>