RADIO FLY FOOT SELECTA

L’un des petits plaisirs que je m’octroie quand je suis à la maison tient en quatre mots : Radio Fly Foot Selecta.

Si certains connaissent très certainement, parce qu’après tout le bonhomme vient de Marseille, pour ceux qui connaissent pas Fly Foot Selecta, c’est qui? C’est quoi ?

J’aurais pu tenter de répondre moi-même à cette question mais pour l’occasion j’ai préféré revêtir ma plus belle casquette de journaliste d’investigation et aller interviewer moi-même l’homme qui se cache derrière l’abreuvoir de riddim, de funk et de rap old school, qui abreuve quotidiennement mes oreilles assoiffées.

Rendez-vous était donc pris au Bar du Marché pour une interview exclusive et choc sur les dessous d’une des meilleures webradios reggae, hip-hop, funk, jungle voir drum’n bass du moment. Malheureusement le bougre, en plus de passer du bon son, est plutôt du genre franchement sympa et un pastis en appelant un autre on a pas mal discuté quitte à s’éloigner du sujet ! Du coup je vais tenter de vous restituer un peu de l’histoire de RFFS comme je peux, en cherchant bien dans mes notes plus ou moins vagues et mes souvenirs anisés.

Radio Fly Foot Selecta c’est l’histoire d’un marseillais passionné de musique, de foot et de pastis qui décide un soir avec des potes de créer sa propre radio, au départ pour commenter des matches de foot, mais très vite la musique prend une place dominante et la radio trouve son public.

D’abord ultra locale, RFFS est aujourd’hui écoutée un peu partout dans le monde grâce à internet et hisse fièrement le drapeau marseillais sur les ondes numériques de la toile, faisant vivre une culture reggae/dub/hip-hop à l’image de notre ville : dynamique, éclectique et conviviale. Et si le temps des radios pirates est révolue on en retrouve l’esprit, car c’est surtout la passion de la musique et la volonté de se faire plaisir qui anime celui qui se cache derrière ce projet.

Quel avenir pour la radio ? Continuer de balancer du bon son et bosser avec tous ceux qui sont partant. A Radio Fly Foot Selecta on ne se prend pas la tête, on se contente de faire les choses bien et de soigner ses auditeurs, en sachant que le talent appelle le talent…

On ne saurait donc que trop conseiller aux amateurs du genre d’arreter de jouer au dj dans vos soirées entre potes (en général c’est naze, tout le monde se bat pour passer son truc et on a le droit à des pauses de 5 minutes entre deux morceaux) et de vous brancher sur Radio Fly Foot Selecta.

Strictly Big Tunes & Good Vibes, par ici!

Thibault.

rffs

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>