TERMINÉ: RIAM 2014 W/ JULIEN BAYLE & RUSSEL HASWELL @ GRIM – 27/10

Du 15 au 27 octobre 2014 se tiendra à Marseille le festival RIAM, l’acronyme de « Rencontres Internationales des Arts Multimédia », organisé par l’association Technè. Traversé par des esthétiques particulières et marquées, la vocation du festival est de faire rayonner et communiquer les différents territoires artistiques et ça fait 10 ans que ça dure. Une 11eme édition cette année, et l’annonce de belles surprises dont des expositions, concerts, « lives », dj-sets, conférences et performances.

Des places seront régulièrement à gagner sur La Nuit Magazine tout au long de cette fin de semaine.

COMMUNIQUÉ :

 Il faut agir comme s’il n’y avait pas de centre. Jamais ce défi n’a paru si juste par rapport à l’ubiquité des réseaux sociaux. Ainsi, il est désormais possible de connaître à distance par le bout des doigts les scènes artistiques underground de Dakar, New York, Berlin, Austin ou Glasgow. Et l’accès à certaines œuvres se libère des lieux physiques de diffusion, permettant de découvrir en ligne des figures plus marginales ou outsiders et des démarches entièrement do-it-yoursef.

Si la reconnaissance artistique se fait à l’échelle globale, et que l’on retrouve très souvent les mêmes noms d’artistes se promener de biennale en foire d’art ou festival, il devient nécessaire d’élargir notre curiosité autant à l’autre bout de la planète qu’à son voisin. La globalisation des réseaux virtuels a paradoxalement augmenté aussi les possibilités d’approfondir sa connaissance de proximité, de rétablir un lien avec les réseaux humains, les connexions entre des milieux ou des quartiers – là où persistent encore des barrières économiques et sociales.

Un festival se doit ainsi d’être à la fois connecté à ce réseau professionnel global tout en portant une attention particulière à l’histoire de la ville dans laquelle il s’inscrit, enquêtant du côté des mouvances parallèles, des connexions entre la périphérie et le centre, de la transmission d’idées nouvelles à travers des revues et des fanzines jusqu’à l’expérimentation des modes de vie.

Car malgré que nous soyons de plus en plus connectés et informés, nos cadres de vie, de travail, d’échange et de partage, ainsi que les contraintes sociales qui organisent notre quotidien, continuent d’être associés à l’endroit où l’on vit. Pour le transformer il faut trouver une dynamique entre la connexion globale et l’engagement local. Cette année, on voyagera donc entre Berlin et l’incroyable diversité des quartiers marseillais.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Programmation: 

Lundi 27 octobre

►GRIM [20h30h] – 9/7€ sur place

JULIEN BAYLE – AlphaPerformance live audio-visuelle

Désireux de pousser plus loin les limites la performance live en générant sur scène les séquences en temps-réel par l’utilisation de séquenceurs spécifiquement conçus pour sa performance, Julien Bayle propose live. alpha, système de performance intégrant à la fois du son et des visuels. Julien Bayle a conçu live.alpha pour pouvoir lui permettre une réelle improvisation des séquences jouées sur scène en gardant une part de hasard contrôlé ainsi qu’une grande marge de manœuvre lui permettant de se concentrer sur la séquence et le son, plutôt que sur les aspects technologiques sous- jacents. Le système visuel programmé pour ce live lui permet de pousser plus loin la radicalité de son esthétique minimaliste et froide tout en n’utilisant jamais de séquences vidéos pré-enregistrées. En effet, le système génère des formes primitives qui se combinent à l’infini. Le système analyse en permanence le son et est capable de réagir en générant des formes, ou en les déplaçant. Cela permet de plonger l’audience dans l’univers dense et minimal de sons et de formes de l’artiste qui poursuit ainsi sa recherche polymorphe et place encore plus loin son étude du son et de l’image comme étant une seule et même matière pouvant être crée et altérée à l’infini.

Julien Bayle travaille à l’intersection du son, de l’image et de la donnée numérique. Il explore les relations entre le son et l’image au travers de pièces digitales audio-visuelles interactives et de performances live. Instructeur et auteur d’ouvrages sur les technologies avancées appliquées aux arts numériques, il partage ces expériences et approches avec des étudiants, des professionnels, des amateurs. Ils les accompagnent techniquement mais surtout artistiquement en leur proposant sa propre approche, ces propres méthodes d’exploration, leur ouvrant des pistes nouvelles et mêlant programmation C/C++/JAVA/Javascript, design hardware et software.

www.julienbayle.net

RUSSEL HASWELL Concert

Russell Haswell est un artiste multi- disciplinaire, une tête chercheuse, un performeur et un commissaire d’expositions avec un parcours qui passe par la musique électronique, le black metal, la noise, la techno, le freestyle et l’improvisation solo, lui donnant une réputation de passeur de frontières entre les arts visuels et sonores. Née à Coventry, installé à Suffolk en Angleterre, il a collaboré avec Aphex Twin, Gescom et Masami Akita (Merzbow), parmi d’autres. Il travaille avec Florian Hecker dans leur studio avec le système UPIC de Iannis Xenakis, avec lequel ils ont produit le LP «Blackest Ever Black» (Warner Classics), considéré un chef d’œuvre de la composition électronique contemporaine. Le travail de Haswell a été publié dans une myriade de labels estimés, tels Warp, Downwards et sa propre étiquette OR label. Notamment son huit titres Live Salvage 1997 – 2000 (Editions Mego) qui a reçu la Mention Honorable dans les Musiques Digitales au Prix Ars Electronica. D’autres sorties pour le vénérable label Mego incluent Factual (2012) et In It (Immersive Live Salvage) et Acid No!se Synthesis (2011), dernière sortie avec Pain Jerk Electroacoustic Sludge Dither Transformation Smear Grind Decomposition nO!se File Exchange Mega Edit sur Mego. Son travail dans le champ des arts visuels a été exposé à TN Probe à Tokyo, à la Kunsthalle de Vienna, au Stedelijk Museum à Amsterdam, au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris et à l’Institute of Contemporary Arts de Londres, parmi d’autres. Il a aussi fait des présentations audio dans des festival d’art et musique et dans des galeries et salles de concert à travers l’Europe et les Etats Unis.

http://www.haswellstudio.com/

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Infos pratiques – RIAM festival @ Grim – 3 impasse Montevideo (6eme) – lun. 27 octobre 20h30h – 9/7 € sur place

Plus d’infos sur le site du RIAM, par ici

  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pour tenter de remporter l’une des 2×2 places en jeu, laisse « RIAM festival @ Grim » en commentaire sur notre page Facebook (Rejoins la page pour être informé(e) des prochains concours! Et si tu n’es pas sur Fb, participe en commentaire de l’article et n’oublie pas de laisser une adresse mail valide ainsi que nom + prénom).

Un tirage au sort aura lieu la veille, et les résultats seront communiqués par MP Fb ou mail aux gagnants.

Une Réponse à “TERMINÉ: RIAM 2014 W/ JULIEN BAYLE & RUSSEL HASWELL @ GRIM – 27/10”

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>