OÙ SORTIR CE WEEKEND À MARSEILLE (DU 2 AU 4 NOVEMBRE 2017)

Et si tu ne trouves pas ton bonheur dans notre sélection complètement subjective, on t’invite à jeter un oeil à la totalité de notre agenda des sorties. Pour info, on peut affirmer sans rougir qu’en termes de quantité de propositions culturelles et festives: on a la plus grosse. 

Ça se passe évidemment par là:

JEUDI 2 NOVEMBRE

Joliment teasé depuis un mois par les Jardins Supendus et Animal Industry, La Banque est un braquage de 5 jours qui se termine samedi. Située à une adresse anonyme de la rue de la République, les deux collectifs prennent possession des coffres d’une ancienne banque pour y proposer des dj sets, concerts, restauration et stands de fripes. Pour cette troisième soirée, le hold up prend des allures cérémonielles avec les sorciers du Maraboutage Gang et un live afro trap et qwaito house de David Walters.

Infos:

La Banque
50 rue de la République
Marseille, 13002
19h/1h: entrée gratuite


Énorme résurrection sur le cours Julien, Oogie redonne de la tonalité à un quatrième soir de la semaine qui était devenu bien trop silencieux dans un quartier aussi représentatif d’une certaine vision de la nuit. Ce rendez-vous mensuel s’appelle MALT et colle aux esthétiques électroniques qui avaient fait le succès des soirées « le jeudi c’est Oogie », il y a quelques années déjà. Retour en fanfare avec nul autre que Mr Bromberger, et l’hôte de la soirée: Ambush.

Infos:

Oogie
55 cours Julien
Marseille, 13006
19h/2h: entrée gratuite  



Depuis quelques semaines, la place aux Huiles a trouvé sa régulière avec l’hebdomadaire « mine de rien » déjà 6ème du nom. Afterwork convivial entre tapas et quilles de vin, c’est un rendez-vous tech house qui accompagnera les victuailles que les connaisseurs garderont frugales. Le duo Colabeau te chaperonnera donc du petit verre pour décompresser jusqu’à celui de trop pour les plus téméraires.

Infos:

BUM Bistrot Urbain Marseillais
18 place aux Huiles
Marseille, 13001
19h30/2h: entrée gratuite


Est-ce qu’il se passe enfin quelque chose rue de la République? Après beaucoup d’effort peut être. Outre la très éphémère Banque, c’est la pérenne Babel Community qui fait parler d’elle depuis quelques semaines. Espace de coworking, logement de courte durée, bar, restaurant et espace festif, le concept est global et Sonic Seducer propose d’effacer les frontières de la musique ce soir avec une sélection polyglotte.

Infos:

The Babel Community
70 rue de la République
Marseille, 13002
19h30/23h: entrée gratuite


Le lieu a gravi tous les échelons de l’échelle de la perdition pour proposer depuis quelques années une offre presque inerte qui ne finit plus de séduire ceux pour qui la nuit est une expérience à laquelle il faut se soumettre pleinement pour vivre tout ce qu’elle a à offrir. Pour t’emmener au bout du truc, le taulier au chapeau Phred Noir invite Andreas Tome, moitié du duo Magie Noire.

Infos:

Dame Noir Dancing
24 quai Rive Neuve
Marseille, 13007
00h/6h: entrée gratuite


VENDREDI 3 NOVEMBRE

Ça fait plus d’un an que La Nuit Magazine n’a pas ouvert ses portes au public, alors Mange Moi. Pas de pêche à croquer, ni de knacky à engloutir, rien à manger à part quelques cacahuètes, mais quand même un menu. Mange moi c’est une soirée dans les bureaux de La Nuit Magazine, avec une Youtube Battle en entrée, Eddy Wanted qui présente son nouveau live JustoKorg en plat de résistance et la finale de la Youtube Battle en dessert. Comme on est des hôtes sympas, on offre le digeo : dj set de Mr BIR bien on the rocks.

Infos:

La Nuit Magazine

5 rue des Trois Mages
Marseille, 13001 France
20h/01h(?), c’est gratuit on est pas des batards
 

 


Ca ne fait que quelques semaines, mais on a déjà l’impression que le One again n’est plus de retour, mais qu’il n’est jamais parti. Pour preuve, vendredi, c’est une soirée house de derrière les fagots, avec Lamache. Qu’importe : tu pourras danser comme à la maison, comme quand on te serts un verre à ton bar de quartier préféré, comme quand tu passes l’aspiro. Tout relax.

Infos:

One Again Club

23 rue Saint Saëns
Marseille, 13001 France
5€, 00h/6h

 

 


Ca faisait longtemps qu’on n’avait pas recommandé un plan Tinder compatible, et on aime à penser que tu as un peu galéré pour réchauffer ton lit sans nos suggestions expertes. Tu peux respirer : avec le retour de ces températures glaciales, il va nous en falloir aussi à toute l’équipe. Pour faire original cette semaine, tu peux aller déguster des spécialités du soleil levant et te régaler de musique nippone dans un apéro, oh surprise, japonais. Ca commence à la sortie du taff, c’est entrée gratuite, c’est marrant, c’est chez un disquaire Rock & Roll. Tu vas assurer, ou pire des cas, tu vas bien manger.

Infos:

Lollipop Store

2 boulevard Théodore Thurner
Marseille, 13006 France
Gratuit, dès 19h
 

Le Bon:air x Cabaret Aléatoire, toi jeune (ou moins jeune) fêtard marseillais, tu sais à quoi t’attendre. Et si tu sais pas, tu peux t’y laisser traîner en toute confiance, et kiffer le son né du mariage naturel entre Nile Rodgers et Kraftwerk, pour le coup représenté par Interstellar Funk et Palms Trak. Le festival et la salle marseillaise les plus branchés dancefloor se marient donc au club Cabaret ce week-end, et pour ce mariage, pas de manif massive et de loi symbolique. Non, juste un Paf entre 5 et 10 balles ou ta place à gagner par ici.

Infos:

Cabaret Aléatoire

41 rue Jobin Friche Belle de Mai
Marseille, 13003 France
23h00/6h: 5/10€
 

 


SAMEDI 4 NOVEMBRE

On t’a baratiné tout l’été dernier en te disant que oui, il se passe des trucs à Toulon, qu’on y a passé quelques soirées et que non, on ne s’y est pas fait chier. Bonne nouvelle, le périscope de La Nuit Magazine nous a permis de capter un événement varois, un festival toulonnais même, qui mêlera dessins, musiques et performances au musée d’art de Toulon : VRRRR. Plus qu’un nom dénudé de voyelles et imprononçable, VRRRR est un événement qui invite des artistes à évoluer au fur et à mesure du festival, qui fait un vernissage où il n’y a rien à voir car l’avancée des travaux se fait tout au long des trois jours. VRRR c’est donc 11 dessinateurs, mais aussi des musiciens et danseurs, un bar, l’espace petit VRRR et l’espace bibliothèque, l’infernal Paco Sanchez pour un live techno etc etc etc …

Infos:

Musée d’Art de Toulon
113 boulevard Général Leclerc
83000 Toulpon
11h/00h : entrée libre


On avait oublié de préciser plus haut que ce samedi sera compliqué à gérer, et pour cause, bon nombre d’événements qualitatifs se superposent. Tu pourras au choix t’ancrer dans une soirée et y faire ton trou, comme par exemple au concert des Sages Poetes De La Rue, sinon faire un tour un peu de partout, à raison de 30 minutes en moyenne par soirée, et être au final un peu nulle part. Bref, on se perd un peu pour dire qu’il serait dommage de rater l’intégralité du concert des « Sages Po », ce rap bon, entier et plein de bonne intentions, ce rap comparable à l’oiseau rare de par son absence de vocodeur dans un monde vocalement robotisé, ce rap où les synthés gangsta leads west coast des instrus actuelles ont laissé la place à des flûtes des pan tellement plus naturelles.

Infos: 

L’Espace Julien
39 Cours Julien
13006 Marseille
20h30 : 11.80€


On se lasse de bien des endroits, mais pas de l’Upercut. Nous ne sommes pourtant pas les neveux de la patronne, nos Ricards n’y sont pas mieux servis que la moyenne et nous n’y sommes pas accueillis comme des rock-stars, pourtant, on prend toujours autant de plaisir à y passer la soirée, surtout quand l’affiche annonce « In The Basement », avec Life Recorder, Elijah et Niloc qui choisissent la musique sur laquelle tu bouges ton boule. Petit plus, il y avait autrefois la possibilité d’avoir des pintes de pastis à l’étage (pour les plus gourmands), mais on a pas osé tenter l’expérience plus de deux fois.

Infos:

L’U-Percut
126 rue Sainte
13007 Marseille
22h/02h :3€


Pour résumer, si tu télescopes les sorties proposées ci-dessus, tu pourras passer l’aprem sur Toulon, te faire 30 minutes du concert des Sages Po, filer à l’U-Percut pour une petite heure de son et te téléporter au Dock des Suds pour le Télérama Dub Festival. Pense cependant à t’étirer… On a d’ailleurs jamais compris le lien entre le journal Télérama et le dub mais on sait en revanche qu’a chaque édition le taff a été très bien fait : grosse affiche, soundsystem à t’en faire trembler la vue, scéno ok… Pour cette quinzième édition, Stand High Patrol a répondu présent et il y aura deux salles. Boomselecta ! Et pour corser le weekend, on te fait gagner ta place par ici.

Infos:

Dock des Suds
12 rue Urbain V
13002 Marseille
23h/05h : 24€


Tout ça pour finir sur Charles Fenckler all night long au Baby (qui devrait normalement casser la baraque si le soundsystem le lui permet) avec un dj set marathon de 7h, histoire de voir ce que le gamin a sous le coude et si son foie encaisse bien les coups. Charles Fenckler si tu connais pas, c’est le type qui faisait de l’indus dans sa chambre, et qui un jour s’est dit que ça pourrait être drôle d’envoyer une prod à un des plus grands labels de musique électronique. La suite tu la devines, ça a matché puis il s’est retrouvé propulsé sur les plus grandes scènes et dans les plus grands clubs d’Europe. L’American success story quoi.

Infos:

Baby Club
2 rue André Poggioli

13006 Marseille
00h/06h :7€ en pv, 10 sur place


Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>