SPOT : COQUILLAGES, COCKTAILS ET CHARCUTERIE SONT À LA SOURIS VERTE

Le mardi c’est SPOT, le rendez-vous de la Nuit Magazine. Avant le « Où Sortir ? » on se détend en journée, lumière sur des restos, des kebabs, des cafés, des salons de thé, pour assouvir ta soif, ta faim ou ta vie de glandeur. Ce n’est pas avec notre costume de blogueuse que nous parlons petits fours, on enfile notre manteau de Nuit pour décortiquer les entrailles des lieux qui font de Marseille ce qu’elle est : un boucan et un spot à part entière.

« Une souris verte, qui courrait dans l’herbe« . Qui aurait cru un jour qu’une comptine pour enfant donnerait son nom à un bar ? Au 87 de la rue de Lodi, Morgane et Laetitia t’accueillent dans leur nouvel établissement, La Souris Verte. Ici, pas de chichis, on est entre amies. Les deux copines se connaissent depuis le lycée et font parties de la même bande pote. Leurs passions dans la vie : manger des huîtres, boire des cocktails et jouer à des jeux de société. Et c’est donc tout naturellement que leur projet entre terre et mer a vu le jour, après un gros coup de cœur pour le lieu. « A la base, on voulait être au Cours Julien, notre quartier de prédilection. Mais quand on a vu cet endroit, on a eu un vrai coup de cœur. Il fallait qu’on se positionne très rapidement, et on a pas hésité. Finalement on est très contente, et puis on est vraiment pas loin de Notre-Dame du Mont », assurent Morgane et Laetitia. Ici le concept est simple : tu viens, tu prends un verre de vin, un mojito ou une pinte de bière, tu bouffes une huître, voire deux, voire trois et tu joues au Cluedo, au Loup Garou Pour Une Nuit ou au Trivial Pursuit. « Y a pas vraiment d’endroit à Marseille où tu peux déguster des huîtres à l’unité. Direct, t’es obligé de prendre le gros plateau. Nous, on veut que les gens puissent manger une seule huître s’ils veulent, comme des tapas« . A savoir que vu que le bar vient d’ouvrir, les huîtres seront disponibles qu’à partir de la fin du mois de février. Si les coquillages c’est pas trop ton truc, sache qu’il y a aussi des plateaux de charcuterie corse à partager (entre 7€ et 12€) ainsi qu’une alternative végétarienne à base de crudités.

Les filles se partagent allègrement les tâches, fortes de leurs expériences : Morgane – qui travaillait jusqu’ici au Red Lion – s’occupe des cocktails (entre 6€ et 12€), des alcools forts (à partir de 5€ le verre), du pastis (2€), du punch (3,50€), de la bière (2,50€ le demi, 5€ la pinte), et des shoots (à partir de 3€), tandis que Laetitia – dont la famille tient un magasin de produit corse – gère la bouffe et le vin. Et oui, pas question de déguster des huîtres avec n’importe quoi ! Pour les coquillages il faut du vin blanc ou du champagne, pour la charcuterie plutôt du rouge. Compte entre 3€ et 5€ pour un verre, et entre 17€ et 40€ pour une bouteille. « C’est important d’avoir quelques bouteilles de prestiges en réserve« , explique Laetitia qui privilégie les producteurs locaux. En ce qui concerne les huîtres, elle se fournit auprès d’un ostréiculteur Sétois. Elle est donc tributaire de la pèche, tout comme sa charcuterie dépend de la chasse, et donc des saisons. Mais la jeune femme ne se fait pas de soucis à ce propos, et sait déjà qu’elle « trouvera de quoi innover en temps voulu« . En tout cas, ce qui est sûr, c’est que pour 10€ tu devrais pouvoir t’enfiler un verre de vin et au moins une/deux huîtres.

Tu l’as compris, La Souris Verte n’est pas qu’un simple bar. Et d’ailleurs, les deux amies ne veulent pas en être un. « On veut être un lieu de rencontre, par l’endroit où se retrouve les piliers de bars. On vise une clientèle jeune, trentenaire. Comme nous quoi !« . Pour cela, elles comptent organiser régulièrement des événements, comme des oursinades le dimanche (sur réservation), des tournois de contrée, des soirées jeux de société, des dédicaces de livres, des cafés-débats, des lectures de poésie mais aussi des ateliers de créations de cocktails, de dégustations de vin ou de fabrication de meubles vu que la plupart ont été faits par Morgane herself. « On a un milliard d’idées. Le truc c’est qu’à Marseille, il y a pas beaucoup d’endroit où on peut venir seul rencontrer des gens et se faire des potes. Les Marseillais ont tendance à rester entre eux. Nous on veut changer ça« , avouent-elles. Côté musique, les filles vont proposer deux fois par mois un DJ set de Mr Bir, ainsi que des concerts acoustiques, le tout à la bonne franquette et dans la bonne humeur. Et si jamais tu t’ennuies – ce qui a très peu de chance d’arriver, on te l’accorde – tu peux toujours t’amuser à trouver toutes les petites souris planquées dans le bar !

LA SOURIS VERTE – 87 rue de Lodi, 13006 Marseille – 06 13 71 15 27 – Facebook – Du mardi au jeudi, de 16h à 23h, le vendredi et samedi de 16h à 2h.

Une Réponse à “SPOT : COQUILLAGES, COCKTAILS ET CHARCUTERIE SONT À LA SOURIS VERTE”

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>