SPOT: L’AGORA DES GALERIENS A.K.A LES ROTATIVES

Le mardi c’est SPOT, le rendez-vous de la Nuit Magazine. Avant le « Où Sortir ? » on se détend en journée, lumière sur des restos, des kebabs, des cafés, des salons de thés, pour assouvir ta soif, ta faim ou ta vie de glandeur. Ce n’est pas avec notre costume de blogueuse que nous parlons petits fours, on enfile notre manteau de Nuit pour décortiquer les entrailles des lieux qui font de Marseille ce qu’elle est : un boucan et un spot à part entière.

Après un week-end gris et humide, il est temps pour toi de reprendre des couleurs avec ce nouveau SPOT. C’est sur le cours d’Estienne d’Orves que nous sommes allés pousser la porte des anciennes rotatives de la Marseillaise aka l’Agora des Galériens, là où était imprimé le journal jusque récemment. Pourquoi faire ? Car ce lieu atypique fait régulièrement l’actualité culturelle. On t’en parlait notamment la semaine dernière, l’équipe du One Again Club investira les lieux le 8 avril à l’occasion de leur toute première Rotate This. Du coup, ils nous ont embarqué là-dedans le temps de prendre des notes, des photos et de te sortir un bon SPOT.

Des rotatives pour faire une soirée ? Oui, surtout quand tant d’histoire te saute à la gueule et charge l’atmosphère d’une énergie particulière.

Pour ta gouverne, La Marseillaise a été fondé durant la Seconde Guerre mondiale en 1943. “C’est le tout premier journal distribué par les résistants, ce n’est pas un lieu anodin” nous raconte Karim Allouache, responsable de la communication du journal. Et pour cause, on a l’impression d’être dans un musée quand on prend le temps d’épier le lieu en large et en travers. Sur les murs, d’anciennes Unes de journaux, sur le sol des bottes de travailleurs et des anciens journaux abandonnés, et sur les hauteurs, de vieilles bobines imprimées complètement délaissées. “Les rotatives ont cessé de fonctionner en avril 2015 suite au redressement du journal. On a décidé d’externaliser l’impression de la Marseillaise sur Vitrolles. On ne pouvait plus rester ici” nous explique Karim.

Anciennes Unes de la Marseillaise ©Mariam Saint-Denis
Les rotatives de la Marseillaise ©Mariam Saint-Denis
Les rotatives de la Marseillaise ©Mariam Saint-Denis

“Dans une ville comme Marseille, on prend acte quand on le peut de pallier au vide culturel”

Ne plus rester ici ok, mais y baisser le rideau hors de question pour la Marseillaise: “ Étant donné l’histoire du journal, les rotatives ne pouvaient pas rester fermées. On a donc décidé d’y faire des événements culturels avec des concerts, des expositions, des projections de films”. Une bonne initiative quand on prend connaissance de notre rétrospective culturelle de l’année 2016, et ce n’est pas Karim qui dira le contraire : “Dans une ville comme Marseille, on prend acte quand on le peut de pallier au vide culturel”.

Faire la teuf, créer du lien et défendre la culture restent les volontés premières de la Marseillaise. “ C’est l’occasion de découvrir des murs délabrés, mais des murs délabrés par l’histoire” rajoute Karim. Et les gars du One Again, ils en pensent quoi ?

Pour l’équipe, cet endroit fait partie de l’histoire de la ville et permet d’offrir au public une adresse originale tout en le sensibilisant aux difficultés du journal. Les Rotate This, qui se tiendront sur trois dates (le 8 avril, le 5 et 19 mai), ont pour objectif d’habiter le lieu et de l’animer tout en musique. “Cet endroit a une âme, je trouve ça assez touchant de faire jouer des DJ ici” nous confie Alex Puig, directeur artistique du One Again.

Et il ne faudra pas attendre la tombée de la nuit pour en profiter car l’événement se déploiera sur un format journée/soirée, un modèle de fête de plus en plus courtisé et apprécié. Niveau scéno, la team ne tient pas à rhabiller les rotatives mais projettera sur les murs un VU-mètre, qui te réservera bien des surprises quand son aiguille verra rouge.

Un beau mélange artistique et historique qui ne demande qu’à être découvert à partir du 8 avril.

L’Agora des Galériens – 19 cours Honoré d’Estienne d’Orves, Marseille 13001

Les rotatives de la Marseillaise ©Mariam Saint-Denis
Attention danger ©Mariam Saint-Denis

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>