SPOT : L’HYDRE AUX MILLE TÊTES, LIBRAIRIE INDÉPENDANTE D’UN NOUVEAU GENRE

Le mardi c’est SPOT, le rendez-vous de la Nuit Magazine. Avant le « Où Sortir ? » on se détend en journée, lumière sur des restos, des kebabs, des cafés, des salons de thé, pour assouvir ta soif, ta faim ou ta vie de glandeur. Ce n’est pas avec notre costume de blogueuse que nous parlons petits fours, on enfile notre manteau de Nuit pour décortiquer les entrailles des lieux qui font de Marseille ce qu’elle est : un boucan et un spot à part entière.

De nos jours, entre les plateformes de vente en ligne style Amazon et la dématérialisation croissante de la lecture, peu nombreux sont ceux qui oseraient ouvrir une librairie. Mathilde et Lucas, eux, l’ont fait. Située dans le quartier de la Plaine, au 96 rue Saint-Savournin, L’Hydre Aux Mille Têtes propose des centaines de livres, tous choisis titre par titre par le duo. Littérature étrangère, polar, sciences humaines, jeunesse, art, bande-dessiné, science-fiction, … ici tous les genres sont représentés dans les différents rayons qui mélangent habilement textes de référence, nouveautés et « nos goûts personnels. Vu qu’on est indépendant on a aussi envie de soutenir les petits éditeurs indépendants », expliquent-ils. Ce n’est pas un hasard si Mathilde et Lucas ont décidé de se lancer dans la vente de livres. Les deux passionnés travaillaient auparavant dans une librairie à Toulouse. C’est d’ailleurs là-bas qu’ils se sont rencontrés et on décidé de lancer leur propre projet. « Toulouse est une ville assez bouchée pour les libraires. On a réfléchit et on a choisi de venir s’installer à Marseille, une ville qu’on aime beaucoup », justifient-ils.

Ici, en plus de trouver ton prochain livre de chevet, tu pourras très bientôt profiter d’un coin lecture et d’une bonne tasse de café. « On ne veut pas être une simple librairie, on veut être un véritable lieu de vie où on construit des choses, à l’image du quartier », rapportent Mathilde et Lucas. D’ailleurs, les deux compères comptent très prochainement organiser des événements. Lecture, projection, performance, atelier, exposition, rencontre, tout sera mis en oeuvre pour « amener les gens vers la lecture » et créer un lieu « le plus convivial possible ». Mais attention, pas question de concurrencer les autres établissements du quartier. « On veut proposer une offre complémentaire et travailler main dans la main avec eux sur certains événements », et ce tout en se faisant une petite place dans le monde des librairies. « On a de la chance de vivre dans un pays où le monde de l’édition est assez dynamique, et nous on a envie de faire partie de tout ça ».

Quand on aborde avec eux la crise que connait les libraires depuis quelques années, ils ne sont pas dupes. « On sait qu’on ne deviendra jamais riche en étant libraire mais ce n’est pas grave. On fait ça par passion, pas pour l’argent. Aujourd’hui, quand on regarde, on se rend compte que ce sont surtout les grosses chaînes qui se cassent la gueule et pas forcément les librairies indépendantes. Les gens sont attachés au papier. Les livres ont encore de beaux-jours devant eux « , explique le duo. Alors, la prochaine fois que tu veux acheter un bouquin, dirige-toi vers L’Hydre aux Mille Têtes plutôt que de commander à Amazon ou à la Fnac. En plus, tu pourras te faire conseiller par deux véritable passionnés. D’ailleurs, si tu es en manque d’idée lecture, Mathilde et Lucas te conseillent Terminus Radieux de Antoine Volodine et  Les Jacobins noirs de C. L. R. James.

L’HYDRE AUX MILLE TÊTES – 96 rue Saint-Savournin, 13001 Marseille – 04 91 81 55 15 – Facebook – Du mardi au samedi, de 10h à 19h

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>