SPOT : MAISON BLAIZE, LA TISANERIE DU PÈRE BLAIZE

Le mardi c’est SPOT, le rendez-vous de la Nuit Magazine. Avant le « Où Sortir ? » on se détend en journée, lumière sur des restos, des kebabs, des cafés, des salons de thé, pour assouvir ta soif, ta faim ou ta vie de glandeur. Ce n’est pas avec notre costume de blogueuse que nous parlons petits fours, on enfile notre manteau de Nuit pour décortiquer les entrailles des lieux qui font de Marseille ce qu’elle est : un boucan et un spot à part entière.

Si tu es Marseillais, tu connais sans doute le Père Blaize, cette illustre herboristerie de la rue Méolan qui a plus de 200 ans d’existence. Aujourd’hui, l’établissement se développe et ouvre le 21 juin Maison Blaize, un nouveau concept de « tisanerie shop » à découvrir juste en face. Ici, tu pourras accéder à plus d’une quarantaine de tisanes en vente libre. « Le Père Blaize est une pharmacie-herboristerie. On ne peut donc pas se servir soi-même quand on va là-bas. Et quand on veut juste acheter sa tisane, cela peut être frustrant. On a donc décidé d’ouvrir en plus cette tisanerie en libre-service. Mais attention, aucun conseil ne sera délivrer ici. Pour cela, il faudra aller en face« , explique Sophie Gassier, chargée du marketing de la dynastie. Tu l’as compris, dans ce nouveau lieu tu ne seras plus obligé de passer par la case comptoir. A savoir que le Père Blaize reste tel qu’il est.

Tisanes, thés, épices, gélules, eaux florales, huiles essentielles, voilà le genre de choses que tu pourras acheter à la Maison Baize. En plus de retrouver les classiques de la maison, tu pourras également y déguster chaque jour des tisanes chaudes ou froides sur place ou à emporter. « La tisane est l’essence même de l’herboristerie« , argue Sophie. Des infusions santé mais aussi gustatives. Celles-ci, comme tous les mélanges, sont concoctées par le mixologue Eliot Vincent. A la manière d’un parfumeur, il connaît des centaines de plantes et sait comment les combiner. « On possède une large palette de tisanes. Il y en qui sont citronnées, d’autres qui sont herbacées, florales, mentholées, ou encore épicées. Et on s’adapte selon les saisons« , développe cet ancien chef barman du Petit Nice Passedat. Les plantes proviennent du même fournisseur que le Père Blaize et possèdent le même gage de qualité. Tu pourras notamment y retrouver la fameuse tisane du Père Blaize, lancée en 1815 à l’ouverture de la pharmacie-herboristerie et composée de boldo, de centaurée, de marrube blanc, de sauge officinale, d’houblon, de camomille romaine, d’orange amère et de cassis. Compte environ 3€ pour une tisane à emporter, 4€ pour boire sur place à l’intérieur ou en terrasse. Quant aux sachets, ils sont entre 8€ et 12€.

Pour découvrir tout ça, rendez-vous donc le 21 juin à partir de 18h30. Pour l’occasion Eliot préparera une tisane froide à base d’eucalyptus, de menthe douce, de sirop de menthe poivrée et de jus de pommes. Après l’inauguration, la fête continue puisque que la rue Méolan s’associe à l’Eolienne et à la pizzeria Chez Sauveur pour la Fête de la Musique. Toutes les infos ici.

MAISON BLAIZE -5 rue Méolan, 13001 Marseille – 04 91 54 04 01 – pereblaize.fr – Du mardi au samedi

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>