SPOT: MONSIEUR MADAME, PÂTISSERIES, BON CAFÉ ET OBJETS TROUVÉS

Le mardi c’est SPOT, le rendez-vous de la Nuit Magazine. Avant le « Où Sortir ? » on se détend en journée, lumière sur des restos, des kebabs, des cafés, des salons de thé, pour assouvir ta soif, ta faim ou ta vie de glandeur. Ce n’est pas avec notre costume de blogueuse que nous parlons petits fours, on enfile notre manteau de Nuit pour décortiquer les entrailles des lieux qui font de Marseille ce qu’elle est : un boucan et un spot à part entière.

Si certains ont la chance d’être en vacances, de profiter du soleil et des terrasses de restaurants, ce nouveau SPOT comblera davantage ton programme de petit veinard. Entre le salon de café et la brasserie, Monsieur Madame te propose une marche arrière dans les années 70, accompagnée d’une bonne tasse de café, d’une pâtisserie et d’un décor des plus singuliers. 

Il y a 5 mois, Monsieur Madame ouvrait ses portes sur l’avenue Maréchal Foch pour le Beaujolais nouveau. L’occasion pour Myriam et Jean-Mi de se la coller tout en se lançant dans leurs passions communes : le café et la pâtisserie. Aucun rapport avec le vin, juste une bonne aubaine pour ce couple de nous faire découvrir leur religion, à savoir, chiner et faire du bon café.

Une fois le pas de la porte passé, on se laisse surprendre par une virée dans les seventies, à la fois visuelle et sonore. L’écho d’une musique rock nous accompagne dans cette taverne remplie de bibelots, de photos, de cadres et de vieux meubles nous laissant imaginer le nombre de saisons dont ils ont fait l’objet. Fernandel et Goldorack nous observent, pendant que nous bavons devant les pâtisseries et les bonbecs de la vitrine. Cookies, navettes, cakes, meringues sont préparés chaque matin par ces deux pâtissiers, et on te donne le feu vert pour aller t’en procurer. Le midi, tu pourras déjeuner à leur table un plat unique, une tarte, une quiche, une salade ou encore une bonne omelette, également préparés par leur soin.

Monsieur Madame ©Aurélie Martinod
Monsieur Madame ©Aurélie Martinod
Monsieur Madame ©Aurélie Martinod

“On est un peu la SPA des objets abandonnés”

Si tu pensais pouvoir venir chiner quelques objets pour ta nouvelle déco, on t’arrête tout de suite, Myriam et Jean-Mi sont beaucoup trop attachés à leurs babioles pour te les céder. “Tous ces objets ont une histoire, la plupart viennent de familles marseillaises. On les aime trop pour pouvoir s’en séparer”. Le couple passe son temps libre à fouiner et récupère également les vieux bibelots des habitants du quartier, jusqu’aux vieilles sonnettes d’immeubles. “On est un peu la SPA des objets abandonnés” ironise Myriam. On confirme quand on voit la gueule de certaines trouvailles.

La plus impressionnante reste celle que l’on retrouve sur leur comptoir, un mastodonte de la caféine, la Faema E61. Cette icône des années 60 permet d’extraire toutes les vertus sensorielles de l’expresso et de ne pas faire la grimace en buvant ta tasse.

Grâce à elle et aux grains de Luciani, leur torréfacteur marseillais préféré, le couple s’adonne à leur seconde passion, tu l’auras compris, le café. Moka ou Impérial, la qualité est là. Le couple va même jusqu’à préparer un café froid en 12h selon une méthode de ricain appelé Cold Brew. Fort en goût, parfait pour être d’attaque les lendemains de soirées.

Faema E.61 ©Aurélie Martinod
Méthode Cold Brew
Tombés dans la marmite quand ils étaient petits

“On est nés dans les années 70 et nos parents étaient meublés comme ça. Pour notre part, nous n’en sommes jamais sortis”. Et ça se voit. Des murs à leurs vêtements, jusqu’à la musique qu’ils écoutent tout est relatif à cette période qu’ils vivent encore pleinement. Collectionneur de vinyles, le couple met à disposition un tourne-disque pour tâter le diamant et profiter de tes sons . Tu l’aura compris chez Monsieur Madame l’ambiance est bien différente que le PMU du coin de ta rue.

Et si t’aimes pas ça, tu peux toujours venir prendre l’apéro le vendredi et le samedi soir jusqu’à 22h, avec assiettes de charcut et bières comme narcotiques. Une quinzaine de variétés pour te satisfaire, tu remarqueras que le houblon a aussi sa place dans cette tanière de l’antiquité.

Monsieur Madame – 19 avenue Maréchal Foch, Marseille 4ème – 04 84 33 42 09 – Du lundi au jeudi de 8h à 19h/Vendredi et samedi 8h-22h

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>