SPOT : OFFRE UNE SECONDE VIE À TES OBJETS AVEC O’LOCAL

Le mardi c’est SPOT, le rendez-vous de la Nuit Magazine. Avant le « Où Sortir ? » on se détend en journée, lumière sur des restos, des kebabs, des cafés, des salons de thé, pour assouvir ta soif, ta faim ou ta vie de glandeur. Ce n’est pas avec notre costume de blogueuse que nous parlons petits fours, on enfile notre manteau de Nuit pour décortiquer les entrailles des lieux qui font de Marseille ce qu’elle est : un boucan et un spot à part entière.

Ton appart ressemble à la caverne d’Ali Baba ?  Ça te fend le cœur de jeter la moindre chose chose à la poubelle ? Plus la peine de te torturer de l’esprit, tu peux tout donner à O’Local. Située au 45 rue des Trois Frères Barthélémy, cette boutique récupère tous tes vieux objets pour les vendre ensuite. « On n’achète pas les choses, on marche sous forme de dons. L’idée c’est que les gens nous apportent ce qui allait finir à la poubelle dans tous les cas. On nettoie et répare s’il faut et ensuite on revend à petits prix. Le but étant de donner une seconde vie aux objets », éclairci Amalric, le responsable de la recyclerie. Ce goût pour la récup’, Amalric l’a depuis l’enfance. « Quand j’étais petit, mon grand-père m’amenait faire ce qu’il appelait les bordilles. En gros, on allait faire un tour à la déchetterie pour voir si y avait trucs à récupérer. Ce qui est drôle c’est que ma femme faisait la même chose étant enfant, sauf qu’elle elle appelait ça faire le ruclon« , raconte-t-il. Depuis, le couple se rend régulièrement à des vides-greniers et se meuble, dans la mesure du possible, avec du seconde main. « On veut éviter le plus possible la surconsommation et ce dans un but écologique« .

Pour ne pas faire de jaloux, O’Local reprend tout ou presque – pas d’électro-ménager, ni de literie, question d’hygiène – ce qui lui permet d’être très hétéroclite. Jouets, casques, vêtements, bijoux, ceintures, vases, figurines, tables, luminaires, ici on trouve vraiment de tout, de l’ancien comme du contemporain, pour un prix allant de 1€ à 1000€ (il y a même un minitel). Résultat, quand on passe la porte, et qu’on se retrouve dans cet immense fouillis, on a envie que d’une chose c’est d’ouvrir chaque tiroir, chaque placard à la recherche d’une nouvelle pépite. Alors dorénavant, plutôt que de tout jeter, appelle Almaric, il se fera un plaisir de te débarrasser de tous ces trucs qui traînent chez toi et que tu n’utilises plus. « J’aime ça, partir à la découverte, ne pas savoir sur quoi je vais tomber, et trouver parfois de véritables trésors, explique-t-il en avouant par la même occasion continuer de temps à autre à faire les bordilles. Et si jamais il n’est pas intéressé, ce qui peut arriver, il donne à Emmaüs.

On pourrait pas croire comme ça, mais des fois, dans son boulot, Almaric doit faire face à des situations difficiles, comme par exemple lorsqu’on fait appel  lui après un décès. « Quand je suis face à ce genre de situation, j’essaye d’apporter une forme de soutien, et je demande aux gens plusieurs fois s’ils sont sûr d’eux. Je ne veux pas passer pour un charognard ou quelque chose dans ce genre-là ». Tu l’as compris, chaque objet qui se trouve dans sa boutique possède sa propre histoire, comme cette table là-bas trouvée dans la rue par une dame il y a dix ans de ça et restaurée par Almaric. « Elle avait les larmes aux yeux quand elle l’a revue nettoyé et brillante« . Pour remettre en état les meubles qu’il reçoit, il utilise dans la mesure du possible des produits naturels comme le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude. Que ça vienne d’une poubelle ou d’un grenier, pas de raison pour que ça soit sale.

O’LOCAL – 45 rue des Trois Frères Barthélémy, 13006 Marseille – 04 88 86 11 78 – Facebook – Du mardi au samedi, de 10h à 13h et de 15h à 19h, nocturne jusqu’à 22h les premiers vendredis du mois.

Une Réponse à “SPOT : OFFRE UNE SECONDE VIE À TES OBJETS AVEC O’LOCAL”

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>