SPOT : THALASSANTÉ, TEMPLE DU CHILL ET DE LA CRÉATION EN BORD DE MER

Le mardi c’est SPOT, le rendez-vous de la Nuit Magazine. Avant le « Où Sortir ? » on se détend en journée, lumière sur des restos, des kebabs, des cafés, des salons de thé, pour assouvir ta soif, ta faim ou ta vie de glandeur. Ce n’est pas avec notre costume de blogueuse que nous parlons petits fours, on enfile notre manteau de Nuit pour décortiquer les entrailles des lieux qui font de Marseille ce qu’elle est : un boucan et un spot à part entière.

S’il te prend l’envie irrépressible de chiller au soleil, on a le spot idéal pour toi. Bon par contre c’est à l’Estaque, mais avec l’arrivée prochaine du Razzle nul doute qu’on te croisera dans les parages. Surtout que Thalassanté se trouve juste à côté de l’embarcadère du bateau-phare lyonnais. Construit à la manière d’une friche, le lieu abrite une farandole de containers maritimes. Bibliothèque, buvette, cuisine, atelier, studio de musique ou encore salle de concert, les 28 caisses ont chacune une fonction bien précise. L’une d’elle a par ailleurs été repeinte par l’artiste AZED qui expose en ce moment à l’Ebénisterie. Si l’association existe depuis 10 ans, elle a changé de président en septembre dernier. Et pour cause, l’ancienne responsable est partie faire le tour du monde. C’est Jonathan Cacchia qui gère désormais cette « fabrique à idées » de 750m2 à l’aide d’une vingtaine de « thalassiens » bénévoles. Si le nom reste le même pour le moment, l’activité de Thalassanté a évolué. « Quand on est arrivé ici, c’était le gros bordel. On a tout remis en place » , relate Eloïse, l’une des bénévoles. Désormais, on vient ici pour faire la fête, boire un verre, se détendre sur le « rocking-boat », emprunter un livre, fabriquer des objets, voir un film ou écouter de la musique.

Mais ce n’est pas tout. Situé en face de la mer, là même où se fait la mise à l’eau des bateaux au port de la Lave, le lieu propose également des kayaks à disposition ainsi que des sorties en mer sur le voilier de l’AJD, une association qui favorise la réinsertion sociale et professionnelle de jeunes adultes. Car faire la fête c’est bien mais ce que Thalassanté revendique avant tout, c’est créer du lien. « Les gens qui traînent ici ne se mélangent pas forcément. Et nous, on veut qu’ils se mélangent. On veut être le pivot de cet ensemble et travailler main dans la main avec les autres associations qui sont autours« , indique Jonathan, le président. « Tout le monde trouve son compte en venant ici. On veut que les gens se sentent bien et on ne veut pas faire de différences entre untel ou untel. C’est pour ça que dès qu’on rentre ici, tout le monde s’appelle par son prénom, complète Jean-Philippe, un autre bénévole, on veut aussi favoriser l’accès à la culture en faisant des concerts, des expositions ou des projections de films« . D’où la bibliothèque en libre-service qui permet d’emprunter un livre en échange d’un euro d’adhésion. « On n’est pas obliger de rendre le livre, on peut l’échanger contre un autre que l’on possède à la maison si on veut« , poursuit-il. 

Les bouquins disponibles proviennent d’un don, celui des membres du groupe Facebook Tu es de l’Estaque si… La récup’, tu l’as compris, c’est un peu le fer de lance de l’association qui s’est d’ailleurs servie du bois du Red Bull Crashed Ice pour fabriquer ses diverses installations. Si pour le moment l’endroit n’est ouvert que le samedi, il souhaite organiser à terme de plus en plus d’événements (brunch, yoga, vide-grenier, dj set, shop, …) et même mettre en place une permanence pour le mois d’août. À savoir qu’une fois que le Razzle aura ouvert ses cales, Thalassanté proposera un before hebdomadairehistoire de danser sur la terrasse avec vue sur mer, de se balancer dans la coque de bateau transformée en fauteuil ou de faire de la balançoire. Côté cuisine, les propositions varient selon les chefs et les thématiques mais ne dépassent pas les 12 euros. Pour les boissons, compte entre 1€ et 3€ le verre.

En plus de ses activités culturelles et festives, Thalassanté possède un espace de co-working aménagé pour les structures qui souhaiteraient travailler dans un cadre agréable. On peut également profiter des outils dans les ateliers de bricolage voire carrément occuper un container en échange d’une petite participation financière et la promesse de donner un peu de son temps à l’association. En somme, chacun est libre de faire ce qu’il veut du moment qu’il le fait dans le respect et dans la bonne humeur ! Et si tu as eu un coup de cœur pour cette friche maritime, sache que l’association est en perpétuelle recherche de nouveaux bénévoles.

THALASSANTÉ – 175 Plage de l’Estaque, 13016 Marseille –  04 91 46 75 98 – Facebook – Ouvert le samedi, toute la journée

TOUTES LES PHOTOS DU LIEU:

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>