TRENTE ANS QU’IL EST MIMI, RENCONTRE AVEC FERDINAND RICHARD

Du 2 au 5 juillet, le MIMI s’installera sur l’île du Frioul. Le festival, qui fête son anniversaire cette année, propose depuis 30 ans une programmation à la fois conviviale et originale. Rencontre avec Ferdinand Richard, le directeur. (Des places pour le Mimi sont à gagner par ici).

Cette année, le MIMI fête ses 30 ans d’existence. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Ferdinand Richard, le directeur, n’en est pas peu fier même s’il « n’aime pas vraiment les anniversaires ». Depuis 1985, le festival alternatif n’a pas beaucoup changé, comme quoi l’âge ça ne veut pas dire grand chose. « On fait exactement la même chose qu’il y a 30 ans : quatre nuits, avec deux concerts par soir. La différence c’est qu’aujourd’hui on s’élargit sur Marseille avec une soirée spéciale le 27 juin sur le toit-terrasse de la Friche, et une autre à l’U.Percut le 1er juillet  », précise-t-il. Saint-Rémy-de-Provence, Saint-Martin-de-Crau et Arles avant d’atterrir à Marseille, pendant des années le MIMI a eu dû mal à se trouver un lieu fixe pour des raisons « politiques et indépendantes » de la volonté des organisateurs. Mais malgré ces multiples délocalisations, le festival installé depuis 15 ans sur l’île du Frioul n’a jamais perdu ses objectifs de vue : « prendre du bon temps et faire partager l’amour de la découverte musicale ». En ce qui concerne cette trentième édition, l’équipe mise sur l’effet de surprise. « Chaque année, il y a toujours un artiste que personne n’attend qui scotche tout le monde. Des fois c’est le contraire ».

Festival MIMI 2014
Festival MIMI 2014
« je ne programme que des trucs que j’aime »

Pour que la programmation comporte un maximum de styles musicaux différents, Ferdinand Richard travaille toute l’année avec Élodie Le Breut, la directrice adjointe. « On fait en sorte d’avoir à la fois des jeunes débutants et des musiciens confirmés, des étrangers et des locaux », nous explique-t-il, « en tout cas je ne programme que des trucs que j’aime ». Ainsi, cette année, les amateurs de rock psychédélique pourront admirer les Japonais d’Acid Mothers Temple and the Cosmic Inferno le dimanche 5 juillet. Pour ceux qui préfèrent les sonorités électroniques, Islam Chipsy, dernière révélation des Rencontres Trans Musicales de Rennes, électrisera le Frioul le 4 juillet avec ses beats orientales, véritable mélange entre électro et musique chaâbi. La veille, le quatuor post-punk Young Marble Giants, connu pour son unique album Colossal Youth (1980) et pour être l’une des principales influences de Nirvana et de Belle and Sebastian, prendra d’assaut l’île pour sa seule date en France. Labellisé depuis peu meilleur festival d’Europe par le EFFE (Europe for Festivals, Festivals for Europe), le MIMI fait également parti de la liste des 10 festivals incontournables des Inrocks. Une belle réussite pour ce « tout petit machin ».
.

Sarah Barbier

mimi chez tito

.
.
L’AVIS DE MIMI SUR LE MIMI

Mimi travaille au snack Chez Tito – 34, rue des Trois Mages 13006

« J’m’en bats les couilles du Mimi, j’en pense walou. »

MIMI FESTIVAL EN PHOTOS (ÉDITIONS 2013 & 2014)

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>