VISITE DE L’ANCIENNE USINE LEGRÉ MANTE QUI CONTINUE DE POLLUER LES CALANQUES

Sur les conseils dun ami aguerri en ce qui concerne lurbex à Marseille et par une journée ensoleillée, je me rends aux Goudes afin dy dénicher des endroits abandonnés. On mavait parlé dune vielle usine de plomb à labandon depuis de nombreuses années vers lEscalette.

En chemin, une construction inhabituelle qui tranche net dans la montagne attire mon attention, et je mets le cap sur cette fracture pour finalement me rendre compte qu’il s’agit d’une cheminée rampante qui mène sur une autre cheminée en briques rouges. L’usine de laquelle elle monte au ciel m’est familière. Sur le portail, un avis de construction barré au marqueur. Le nom inscrit sur les murs du bâtiment abandonné, « Legré Mante Tassy and cie », est également barré ; à côté, on peut lire l’inscription « Chez nous ».

06 - Ancienne usine Legré-Mante @ Madrague
06 – Ancienne usine Legré-Mante @ Madrague

Plus jeune, je jouais au foot au stade limitrophe, celui de Montredon Bonneveine et des odeurs horribles émanaient à l’époque de l’usine.

Après avoir escaladé le mur d’enceinte, je me retrouve sur le site de production où les machines sont encore présentes et toujours encrassées par des résidus blancs. Des messages de protestations inscrits par les ouvriers en colère sont toujours lisibles : « Les Legré Mante ont les guirlandes, Margnat a les boules ne manque plus que le sapin » ou encore « Margnat combien as-tu donné à l’UMP pour être soutenu ? »

L’usine a fermé ses portes en 2009 malgré l’opposition des ouvriers qui l’avaient occupée avant de se faire expulser par des CRS. Le propriétaire de ce terrain de quarante hectares avait l’intention de le revendre à une compagnie immobilière pour 42 millions d’euros. D’après les ouvriers, à l’époque, le propriétaire aurait délibérément saboté l’usine pour pouvoir vendre le terrain plus rapidement. « Quand nous avons été évacués par les CRS, tout était en état de marche, aujourd’hui tout est saccagé, c’est fait pour décourager le repreneur et pour livrer ce site aux promoteurs », annonçait alors Martial Eymard, porte-parole des salariés de l’usine.

Problème, le site est entièrement pollué du sol jusqu’à la mer en contrebas. Le coût de dépollution avait été estimé entre 9 et 12 millions d’euros, les sols étant pollués jusqu’à vingt mètres sous terre à cause de 10 ans d’activité de traitement de plomb argentifère de 1875 à 1885, puis à des années de production d’acide tartrique utilisé dans les boissons gazeuses ainsi que dans le vin de table.

Les coassements des crapauds au fond des cuves résonnent le long de mon exploration du site. J’entre dans l’un des hangars ouverts pour constater des dépôts de poussière blanche omniprésents et les machines de production toujours en place. L’atmosphère est effroyable, l’odeur prend à la gorge et les graffitis sont torturés.

L’accès aux hangars est facile mais je reste prudent car une connaissance s’est fait une belle blessure à la jambe en tombant dans l’un des trous qu’il y a un peu partout, et je suis seul.

Après quelques minutes d’exploration, j’atteins les bureaux où des dossiers sont toujours entreposés comme si l’usine avait fermé du jour au lendemain.

Ce site appartenait il y a trois siècles au chevalier Roze qui sauva Marseille de la peste en enterrant les cadavres putréfiés dans le quartier de la Tourette. Aujourd’hui, quand je me baigne chez Dédé, je pense à tous les polluants qui en proviennent, qui se déversent dans la mer et qui abîment l’écosystème ainsi que la santé des habitants.

Edouard Hartigan

TOUTES LES PHOTOS:

11 Réponses à “VISITE DE L’ANCIENNE USINE LEGRÉ MANTE QUI CONTINUE DE POLLUER LES CALANQUES”

  1. Kassandra

    Bonjour cette usine existe toujours ? 🙂
    j’ai trouvé son adresse mais aucune indication sur le faite qu’elle est était détruite ou autres.. alors je vous demande 🙂

  2. Bonjour !
    je suis à l’école d’architecture de marseille et on s’interesse de très près à ce site ! Si je pouvait avoir vos photos comme base de travail ce serait super ! Je suis également preneur de toutes les information post-article que vous auriez !!! (et également savoir la manière par laquelle vous êtes entré sur le site ^^ »). Super boulot ! merci ^^

    • La Nuit Magazine

      Bonjour Alexandre,
      Avant de t’envoyer quoi que ce soit, nous allons voir avec le photographe s’il donne son accord. Nous reviendrons vers toi.
      Pour accéder au site, la solution c’est… d’escalader.
      Bonne journée!

    • Bonjour, je cherche des informations vis à vis de ce site (plans, photographie, personnes en lien). Je suis en école d’architecture et j’aimerais utiliser ces données dans le cadre de mon Projet de fin d’études.
      Quelqu’un pourrait il m’aider ?
      Merci 🙂
      Hegoa

  3. Bonjour, suite aux différents posts, à la beauté du site et dans l’idée de le sauver des griffes des bétonneurs (il y a eu déjà 4 permis de construits annulés par la justice). Pourrions-nous nous réunir pour réfléchir ensemble à l’avenir du site ? Quelqu’un de cette liste serait il d’accord pour lancer une réunion ?

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>