VOYAGE DANS LES ANNÉES 50 ET 60 AVEC HIP SHAKIN BABY

Si tu en as marre des soirées techno, on a ce qu’il faut pour toi. Une fois par mois, les soirées Hip Shakin Baby à l’U.Percut te transportent dans les fifties et les sixties en te faisant danser au rythme de vieux vinyles de rockabilly, de garage, de soul, de rythm’n’blues, de mambo ou de surf dégénéré.

Qui n’a jamais rêvé de voyager dans le temps ? De danser sur un bon vieux rock ? D’arborer une jolie robe à pois ou un véritable blouson en cuir ? Pas la peine de monter à bord d’une DeLoran pour cela, il te suffit de te rendre à l’U.Percut. Depuis 2014, les soirées Hip Shakin Baby se spécialisent dans le son des années 50 et 60, en mode soul, rythm’n’blues, rockabilly, exotica, salsa boogaloo, surf ou garage. Derrière ce concept anachronique, se cache Thomas Bornand. Depuis 15 ans, ce dandy décalé évolue dans la musique sous le nom de DJ EYe ScrEam ou de René La Dynamite. Et c’est à force de traîner dans le milieu et d’écouter de la black music qu’il a eu envie de monter sa propre soirée. « Ça correspondait pile au moment de l’ouverture de l’U.Percut. J’en ai parlé aux filles, et elles ont été séduites. A la base, je comptais pas me cantonner aux années 50/60 mais vu que y avait déjà Tony S du Walkabout Sound System qui jouait du funk et de la soul là-bas, j’ai eu envie de me distinguer« , raconte Thomas.

Thomas Bornand

Depuis, une fois par mois, il invite un DJ à venir jouer ses vinyles dans le sous-sol de l’U.Percut. « On joue uniquement avec des 45 tours, c’est plus facile pour nous de s’organiser pour trouver le bon morceau« . Pour choisir ces DJs, Thomas se fie la plupart du temps à son instinct. « Ce ne sont pas forcément des DJs que j’ai déjà vu. Ils peuvent venir de n’importe où dans le monde. Des fois, je les découvre sur des pages de collectionneurs de 45 tours, des fois quelqu’un m’a parlé d’eux ou je les ai vu sur les réseaux sociaux ». La plupart ne sont pas connus, mais c’est pas grave, « les gens ne viennent pas à mes soirées pour un nom, ils viennent pour l’ambiance. Et pour la musique, ils me font confiance« , assure l’organisateur. Pour la prochaine, qui a lieu le 26 janvier, c’est Pallino de Tardam Record qui est convié. Fils d’un chanteur de big band des années 40, Pallino commence à jouer des disques dans les années 80. Ses sélections sont un mix de soul, ryhtm’n’blues, de mod jazz et et d’early funk avec pour mission de te faire rester sur la piste le plus longtemps possible. D’ailleurs, on te fait gagner 4 places juste ici. 

A chaque Hip Shakin Baby, Thomas remarque la même chose : dès qu’ils passent le pas de la porte, les gens se mettent à danser. Presque immédiatement. « Dans les années 50 et 60, on dansait encore à deux. Aujourd’hui, très peu de gens savent encore danser comme ça mais la musique de cette époque est tellement énergique qu’elle donne quand même envie de danser. Elle a une pèche communicative. Et ce qu’il se passe dans mes soirées : tout le monde dansent alors qu’en général on n’ose pas ou on attend qu’il y ait plus de monde. Et tant pis si on sait pas danser !« , explique-t-il. Ce qui lui plaît tant dans cette musique, c’est le nombre de perles qui existe. « Il y a toujours des morceaux à trouver, surtout qu’à cette époque il y avait pas d’albums, que des singles. On est un peu comme des archéologues au final, toujours en train de chercher, capable de passer des nuits entières à écouter de nouvelles choses« . D’ailleurs, on parlant de pépite, on t’en conseille plusieurs : Big Maybelle – I’ve Got A Feelin’, Francis Faye – Comin’ Home Baby, Duane Eddy – Peter Guun, Margarita – Chuck Rio, Sylvia Sims – Each Day, Wendy Rene – Bar BQ, The Line Dance – Johnny Colon, Lindy Blaskey & The Lavells – You Ain’t Stuf, Jocé Solcy – Je Bois Trop et The Fabulous Pearls – Jungle Bunny. Parfait pour s’entraîner avant la prochaine Hip Shakin Baby !

HIP SHAKIN BABY
1 fois par mois à l’Upercut
127 rue Sainte, 13007 Marseille
5€ l’entrée
Plus d’infos dans l’événement Facebook.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>