week-end du 1er-2-3 mai

JEUDI

Fête du travail oblige, les propositions de ce jeudi ne donnent pas vraiment le vertige. Haute voltige tout de même du côté de l’Embobineuse où il faudra peut être prévoir des sous-vêtements de rechange tant la soirée Striedent #6 risque de rendre incontinent. La Familea Miranda en concert post hardcore, du punk noise rock avec le groupe Jubilé pour lequel il est précisé « Jubilé aime agresser », l’ambiant dark expérimentale du groupe Alice Vallonia et le groupe punk Morkobot (21h, 7€ + adh).

Sinon après la sardinade de la Plaine et un paquet de bières pour joindre les deux bouts de la journée, le Molotov propose un concert de soutien à Mamia, une victime de la politique migratoire, avec le concert de musique occitane de Mutacion Nacion suivi des dj set de Daddy Polo et de Mr Ju a.k.a Julien Valnet (21h, 4€). À méditer également, la soirée dancing jazz et ses dérivés au sens large chez U-Percut avec la désormais traditionnelle Move Your Jazz (22h30/2h, free).

Tu ferais mieux de faire le pont si tu comptes poncer le dancefloof du Baby dont les pontifes de ce jeudi sont l’Amateur et son invité Fainst pour un Bordello treizième du nom (00h/6h, free). Un flagrant délit de partie fine de plus au compteur de La dame Noir et du Dancing où officieront Marc Landers de la Berlinoise  et les résidents que tu connais bien (22h/2h puis 00h/6h, free). Au One Again, soirée spéciale dj contest en vue du festival Believe In Marseille qui se tiendra les 20 et 21 juin prochain au J4 avec une programmation à s’en décrocher la mâchoire. Un jury y départagera 10 djs plus que moins inconnus au bataillon et dont les 3 vainqueurs auront la chance d’ouvrir les deux dates du festival (21h30/6h, 5€ + une conso offerte sur présentation de la carte étudiante).

VENDREDI

Les propositions du salon d’art Luxury Lobsters s’affirment un peu plus avec le vernissage prometteur des frères Peq du studio graphique Elvisdead, qui proposeront une sélection de visuels scratchboardés imprimés à la main, en collaboration avec de nombreux grands noms du rock international et du cinéma d’épouvante (19h/22h, free).

Les fayas de la web-Radio Fly Foot Selecta posent le son en terrasse de la brasserie l’Ambassadeur à côté de Casté en compagnie de Wicked Wheels pour une lourde session reggae, roots, hip hop, dub et jungle (19h, free). Sur la même tranche horaire mais sur le fuseau nippon, Lollipop propose le 56ème Japan Group Sounds Gourmet avec rock et buffet japonais (19h/22h, free, environ 2€/assiette). Enfin pour y aller très tranquillement, le café culturel Kawawateï libère sa scène et offre toujours la possibilité de se restaurer sur place (20h45, free).

Ce qui est devenu le fond du panier du rap français va avoir du mal à accélérer du fond de sa cellule, tu l’auras deviné Rhoff aura du mal à faire ne serait-ce qu’acte de présence au Dôme.

À l’Espace Julien, le Festival Sounds of Marseille organise son bouquet final en invitant les Naive New Beaters qui, même s’ils peuvent paraître être restés bloqués en 2009 et dans l’iPod de ta petite sœur, ont tout de même sortis une mixtape en free download fin 2013 avec de gros noms tels qu’Oxmo Puccino, Beat Assaillant ou encore Fuzati.

Du bien plus frais également à l’affiche de cette soirée rock, électro pop avec Nat Jenkins & The Heart Caves, et les groupes Hey Hey Mama et Gabriel Dallen. On t’as mis quelques détails et des places à gagner par ici ! (20h, 19,50€ sur digitick). [SOIRÉE ANNULÉE]

Histoire de poursuivre sur le rock, le Molotov propose une belle affiche avec « l’esthétique qui frotte, qui bave et qui éclabousse » des Robertes, le boys band rock péplum rennais les Monty Picon, le psyché punk local Quetzal Snakes pour finir sur un dj set de Von Pripyat entre rock, garage, country et surf (21h, 6€).

U-Percut envoie la lourde en invitant Alex Barck membre du collectif berlinois Jazzanova qui propose depuis une vingtaine d’années des sonorités électroniques diluées au jazz et au funk – put your dancing shoes on ! (21h, 8€).

Le Baby a plus d’un tour dans son sac et le prouve en mai avec une programmation qui se précise chaque week-end, ce vendredi c’est Norman Nodge qui vient mettre les points sur les « i ». Il était probablement déjà résident au Berghain avant que tu entendes parler du lieu pour la première fois, la comparaison sera peut-être un peu dure à soutenir pour Charlotte V qui ouvrira la soirée au côtés de JiBë et Gabriel Audrin (00h/6h, 10€).

La techno est loin d’être en reste ce soir puisque Métaphore est également de la partie et sévit au One Again. Le collectif sera représenté par Adamovitch qui accompagnera Paula Temple aux platines. Habituée elle aussi du Berghain, leur invité a un joli palmarès à défendre puisque Jeff Mills la jouait déjà en 2004 dans son premier DVD « Exhibisionist », à noter également que Paula Temple a participé à la création du controleur midi MXF8 de chez Grex. On t’a ajouté des anecdotes et des places à gagner par ici ! (00h/6h, 10/12€).

À la Dame Noir puis au Dancing, les tauliers invitent Jef K, le fondateur du fameux label deep house Silver Networks (00h/6h, free). Sinon le Poste à Galène commence à comprendre que 4 soirées années 80 par mois c’est trop, et propose donc Massilia Ska City, soirée dédiée au club ska, early reggae et soul music (23h, 6€).

Bon à savoir, le Flamingo Pink est recyclé en Dark Paradise, tu retrouveras aux manettes de cette soirée d’inauguration Eve Dahan et ses partners in crime : Chris Gavin et Eneko. À voir, mais notre petit doigt nous dit « danger danger » (23h/6h, 10€ + 1 conso).

SAMEDI

Sors du cirage tôt histoire d’être à 15h sur le cours Julien où Le Festival Sounds of Marseille joue les prolongations avec le concert pop de Bengale, alternatif d’Alifib, le rap de Cause Commune, Nat Jenkins & The Heart Caves et Mathieu Ernst (15h/21h, free).

C’est les voisins qui vont être contents, Mars Massive ambiance l’Asile 404 en mode teuf, avec un live trance progressive-psyprogressive. Écoute l’extrait du live qu’il a préparé spécialement pour l’occasion : (22h30/1h, prix libre).

Soirée autour de l’ouvrage « Pin-Up For Life » du côté de La Jetée, le bar du cinéma Les Variétés. Au programme des festivités: une expo photos, le concert rockabilly de Marilyn & The Rochin’ Bombs suivi d’un dj set rockabilly late 50s early 60s de Dj Tikimalo. Le tout sera agrémenté de show burlesque, stand de coiffure, stand de relooking, mobilier vintage, séance de dédicace des Pin-up du livre et projection vidéo des coulisses de la réalisation de l’ouvrage (19h, 5€).

Le groupe d’afrobeat / reggae Begue Fall, composé de musiciens marseillais, congolais, cap-verdiens et sénégalais sera en concert au Molotov aux côtés de Wato Afro Jazz et Dj Kalenze (21h, 8€). De son côté, Waaterproof fait honneur aux musiques rétro-africaines à Kaloum entre rumba, soukous, salsa, rebita, jazz et highlife (21h, free). On a des places à te faire gagner par ici, Boréal choisit le Baby pour introduire le collectif dont l’objectif est de proposer dès cet été, des all day long parties dominicales. Pour l’occasion ils invitent Benedetto & Farina, Chris Gavin, Mac Gregor et Richard Malcoh (00h/6h, 10/12€). Dans le quartier et juste après le concert d’un énième rappeur commercial trop bandit t’as vu, le Café Julien se transforme en Tight Club avec Budju, Bebowski, Mad Virgo et L’Atomiste qui iront de la house à la techno en faisant de grosses haltes du côté de l’UK bass (23h/5h, free sur réservation).

Nouvelle Nuit Rouge Off au One Again avec la techno mélodique de l’israélien Guy J et la tech house du londonien Just Be aka Bushwacka (00h/6h, 10/12€).

Le Dancing se met en configuration Darkness Has Never Been So Bright avec Luis, Antho Nabet et Relatif Yann (00h/6h, 10€).

Plus d’infos:


L’Amabssadeur [brasserie] – 63, avenue du Prado (8ème) // L’Asile 404 – 135, rue d’aubagne (6ème) // Le Baby – 2, rue Poggioli  (6ème) // Café Julien – 39, Cours Julien (6ème) // La Dame Noir – 30, place Notre Dame du Mont (6ème) // Dark Paradise [ex Flamingo] – 7, rue Venture (1er) // L’Embobineuse – 11, boulevard Boués (3ème) // La Jetée (bar du cinéma Les Variétés) – 37, rue Vincent Scotto (1er) // Kaloum – 3, rue de l’Arc (1er) // Kawawateï – 27, rue de la Loubière (6ème) // Lollipop Store – 2, boulevard Théodore Thurner (6ème) // Luxury Lobsters – 44, rue Édouard Delanglade (6ème) // Le Molotov – 3, place Paul Cézanne (6ème) // Le One Again – 91, promenade Georges Pompidou (8ème) // Oogie – 55, cours Julien (6ème) // Poste à Galène – 103, rue Ferrari (5ème) // Trolleybus X Dame Noir Dancing – 24, Quai rive Neuve  (1er) // U-Percut –127, rue Sainte (1er) 

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>