WEEK-END DU 22-23-24 MAI

Franche frustration du zèle écourté par un soleil qui tranche dans nos nuits, pendant cette saison où ses rayons piétinent nos plates-bandes. Ci-gît le fauteur d’ordre, ces lignes sont autant de fossoyeurs du jour : voici le guide pour conserver le teint clair et les idées floues. Welcome to the dark side.

JEUDI

Pour la sortie de leur premier album, Radio Babel Marseille donne de la voix à l’Espace Julien en mariant polyphonie et beatbox, influences arabes et occitanes, rendant hommage aux textes de Louis Brauquier et chantent la diversité des couleurs de Marseille (20h30, gratuit sur invitation à retirer ici).

Jusque samedi soir le GRIM présente « Son de Plateaux #8 » à Montévidéo, festival autour du field recording présenté comme un micro promené « dans des espaces que l’on a l’habitude d’arpenter sans prêter particulièrement attention aux sons qui les habitent. Les restituer dans un univers onirique dans lequel ils ont été recontextualisés, mis en relief, comme une photographie retouchée au surligneur fluorescent. » Temps fort samedi avec Chris Watson en concert et conférence, figure la plus imposante de la pratique, mais ce soir Montévidéo plagie les plagiste, sort les transat et te propose une séance d’écoute en immersion totale dans la collection de son[ge]s de Nicolas Debade, « construite comme une promenade rêvée et cartographiée ». (19h30, free).

FESTIVAL SONS DE PLATEAUX // 22,23&24 MAI 2014 // MONTÉVIDEO // MARSEILLE (FR) from GRIM on Vimeo.

Le Festival B-Side débute mercredi prochain et s’étale sur une quinzaine de jours, il s’annonce ce soir au Duke avec, aux commandes des platines, celle qui tient les rennes du festival mais qui parfois les tire aussi, Céline sera accompagnée d’Oh ! Tiger Mountain pour des sélections dans les tons du festival, psyché et garage rock (19h/23h30, free).

Pour les téméraires, la Station Alexandre c’est sur les lignes 89 et 28, c’est Papet J qui s’occupe de l’apéro, propulsé par Dj Kafra pour chanceler en chanson, sans sousou ni souci (19h, free).

David Shaw ambiance ce jeudi d’Oogie (19h/1h, free), et au Dancing c’est Slow Porn (00h/6h, free). Sinon, à cheval entre Marseille et Berlin où il s’est déjà fait le Trésor, UVB ne rigole absolument pas avec la techno, 13OP te donne l’occasion de le vérifier par toi même au Baby où il sera aux côtés de Damien Raud et Colabeau (00h/6h, free).

VENDREDI

Avant qu’on ne s’occupe de lui faire l’outrage rageur de lui passer un bon coup de cirage, profite du soleil à Luminy ou au bowl. Le festival Toukouleur (contre le racisme) vient animer la vie étudiante exotique et autarcique, endémique à Luminy, avec tout au long de la journée cumbia, jazz manouche, reggae, percus, stand de nourriture bio… (16h/2h, free). Ça se prendra un peu plus la tête du côté du bowl pour le Watsa Festival parce que ça y est, il fait définitivement trop chaud pour continuer à porter ce bon vieux bonnet Carharrt. Compétition de BMX pendant la journée (dès 9h), ils branchent le son à partir de 14h avec une prog qui allie certains locaux de qualité avec de quoi se moquer. La fête est finie à minuit mais se poursuit au One Again, et on s’accordera pour dire que dans l’ensemble, le côté pointu du festival tient vraiment plus au BMX qu’à la musique. En journée, on retrouvera Androma, The Aerialist, Fainst et PRZM b2b Gabriel Audrin et Nico Abramovitch, puis au One Again Lexer, Slaim et Kulte Sound System (Watsa Village : 14h/00h, gratuit sur bracelet sinon 10€, after @ One Again 00h/6h, 10/15€).

Capture d’écran 2014-05-21 à 14.58.04Vernissage de l’exposition collective « Bruits de fond » au Frac PACA : installations, projections en boucle pour illustrer « une lutte chromatique, sonore et technologique contre leurs propres dispositifs ; ceux-là résistent au temps et parfois même contre-attaquent. » Les petits plus de l’expo sont le buffet offert par le consulat général de Suisse, mais aussi l’installation Spectra de Lucien Gaudion, qui consiste en « un disque vinyle imprimé d’un cercle chromatique, la tête de lecture parcoure à chaque tour toute la gamme de couleur, à l’écoute on entend la totalité du spectre audible de 20 hz à 20000hz. Au plus la cellule approche du centre du disque et donc du cercle chromatique, au plus le spectre s’ouvre et laisse place à du bruit blanc, dans une analogie visuelle et sonore. » (18h/21h, free).

L’expo Elvisdead des frères Peq est toujours fermement accrochée aux murs du salon d’art Luxury Lobsters, qui propose ce soir le « funky live électrique » intéressant d’un trio qu’on n’attendait pas, composé de deux beatmakers, Pak Dj’een de La Méthode et David Bado (ultra lourd au passage, écoute ça!!) et du sélecta bien plus éclectique Monsieur Claude (19h/22h30, free).


Aux Demoiselles du Cinq, concert de Dahu, qui n’est pas un groupe imaginaire mais un « trio polyrythmico-co-opérationniste à tendance rock, produisant une musique organique déviante à base de percu-cussions et de synthé-thétiseurs ana-logiques ». La description n’est pas facile à saisir mais ça va s’éclairer si tu cliques sur play (21h, free) :

Concert noise à l’Asile 404, Murmur Metal manipule des objets sonores pour former un « concept protéiforme en constant développement » (21h, free).

Sinon dans la catégorie ‘bien plus digeste’ l’étage de l’Intermédiaire propose la première Basstaz Party avec vraisemblablement plus de bass que de taz, en tout cas le programme s’articulera autour du hip hop, ragga, jungle et dubstep (21h/2h, free). Moins de bass et plus de taz au Planet Xpress pour l’Underground Cosmix Trip avec Kaynasty, Pano Opsy, Viking, Greg ELectrokaos, Bab Mars pour une soirée tech house, minimal, techno, acid et break. Sortie définitive et fermeture des portes à partir de 2h (22h/…, 3€).

Soirée Hello samedi au Rex, mais le Baby se paye le luxe de la proposer la veille avec Pepperpot, le Hello résident, la force tranquille du berlinois Sven Weisemann, Duo et Anticlimax (00h/6h, 10€).

Et sinon côté Dame Noir & Dancing, Valentin Joliff & Thomas Grünberg (21h/2h, free).

Ah si, juste un mot pour dire que la soirée Projet X du Mystik est annulée. Même si on aurait préféré que ce « concept » de soirée ne voit jamais le jour, la cause de cette annulation est une fermeture administrative pour le Mystik… encore une !

SAMEDI

Commence par faire un détour chez la Bière de la Plaine pour en descendre quelques unes et profiter du vernissage de Nicolas Mazière qui revisite les jeux vidéos et séries tv cultes à travers ses illustrations ; le tout sur fond de djs set funk hip hop et afro-beat (19h, free). Côté afro-beat, tu es servi à la Galerie des Grands Bains Douches, avec une soirée en hommage à Fela Anikulapo Kuti, l’inventeur du genre. Au programme, le duo Phono Mundial et Sonic Seducer, Tooms en vidéo-mix basé sur des images d’archive vintage et dansantes, bar à rhum et cuisine africaine (19h30/2h, 5€).

Bordello aux Demoiselles du Cinq pour divaguer même sobre avec les invités de l’Amateur : le quasi résident Why Pink ? et la mystérieuse Edgar, ancienne membre de B-Side / Girls In The Garage pour des sélections électro et rock (21h, free).

Si tu as ouvert ton facebook au cours de la semaine, tu n’as pas pu passer à côté de la soirée Marcel Festival au Dock des Suds. On te fait d’ailleurs gagner des places par ici, avec quelques infos en plus. L’affiche est éclectique entre musique électronique, rock, punk, disco et hip hop avec Matias Aguayo, Poni Hoax (live), Sety, Dj Jawa, Dj DJel, Keith Richard Overdose (live) et Lazy Bones (live), Jack Ollins, Dukebox Stuntman et Baka (19h/6h, 20€).

On te l’annonçait plus haut, temps fort du festival Son de Plateaux à Montévidéo, retrouve toutes les infos par ici. Sinon l’Asile 404 propose le spectacle Bulle de Rien de la compagnie « Les vents contraires » qui met en scène Jean-Claude Milokràcovitch, cadre moyen qui ne supporte plus son job et qui s’adonne en cachette à sa passion : la paresse (21h, prix libre).

Plus classiquement, à l’étage de l’Intermédiaire soirée Bass Attack avec Mames, Peace Yoo’ et Mr Geek entre hip hop, trapstep, drum n bass, drumstep et dubstep (19h/2h, 2€).

Le suédois, Abdulla Rashim a pour particularité de produire une techno paradoxalement dure et éthérée en associant de longue nappes aériennes à des rythmes très soutenus. Plus classique et martial en dj set, on le retrouvera aux côtés d’Élysée qui partage une sensibilité similaire, et Mathieu Ernst (00h/6h, 10€).

Correspondant Tour au Dancing, Jennifer Cardini + Javi Redondo, c’est peu dire qu’il devrait y avoir du monde, et du monde au Dancing c’est un peu fatal error pour la jauge. Soirée intensive en vue, avec un confinement qui ne respecte pas tout à fait les normes européennes, plus proche de l’élevage de clubber éméché en batterie.

Au Watsa Village, côté BMX premier vrai jour de compétition, et niveau son peu d’intérêt. La soirée se poursuit comme hier au One Again avec Mokic, Jo’Z et Nicholas (live) (00h/6h, 10/15€). Le line up était initialement prévu ailleurs mais c’est finalement l’Up’N Down qui accueille la soirée Musical Therapy avec le belge Charles Schillings, l’israélien Stefano Kaplanski, Dan-X, Chris Gavin et Dj Fab pour une nuit deep & chicago house (00h/6h, 15/20€).

P.S. : micmac au squat La Marmite.

DIMANCHE

@ Watsa Festival avec le concert reggae d’Auba, Bananna Wintour, les Dj de la Dame Noir et Pad (14h30/20h, sur bracelet sinon 10€).

Plus d’infos:


L’Asile 404 – 135, rue d’aubagne (6ème) // Le Baby – 2, rue Poggioli  (6ème) // Bière de la Plaine – 16, rue saint Pierre (5ème) // Dame Noir – 30, place Notre Dame du Mont (6ème) // Demoiselles du Cinq – 5, rue de l’Arc  (1er) // Dock des Suds – 12, rue Urban V  (2ème) // Duke – 59, rue d’Endoume (7ème) // Espace Julien – 39, Cours Julien (6ème) // Faculté des Sciences de Luminy – avenue de Luminy (9ème) // Frac Paca– 20, boulevard de Dunkerque (2ème) // Galerie des Grands Bains Douches –  35 bis, rue de la Bibliothèque (1er) // Intermédiaire (étage)  63, Place Jean Jaurès (6ème) // Luxury Lobsters – 44, rue Édouard Delanglade (6ème) // Le Molotov – 3, place Paul Cézanne (6ème) // Montévidéo [grim] – 3, impasse Montévidéo (6ème) // Le One Again – 91, promenade Georges Pompidou (8ème) // Oogie – 55, cours Julien (6ème) // Planet Xpress – 9, rue de l’Arc (1er) // Station Alexandre – 29/31, bd Charles Moretti (14ème) // Trolleybus X Dame Noir Dancing – 24, Quai rive Neuve  (1er) // Up & Down – 83, avenue de la Pointe Rouge (8ème) // Watsa Village – bowl de Marseille (8ème)

 

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>